Publicité
Publicité : WELCOME 94 - l'évènement 2019 pour les entrepreneurs du Val-de-Marne
Environnement | Ivry-sur-Seine | 27/05/2016
Réagir Par

Dépollution du collège d’Ivry Confluences : les travaux démarrent pour 1,6 millions d’euros

Dépollution du collège d’Ivry Confluences : les travaux démarrent pour 1,6 millions d’euros
Publicité

C’est ce mardi 31 mai que démarreront les travaux de dépollution du collège d’Ivry Confluences, rue Maurice Gunsbourg. Au printemps 2015, des émanations de mercure supérieures aux normes  pour ce type d’établissement avaient empêché le collège d’ouvrir comme prévu en septembre 2015. Si tout va bien, il pourra ouvrir en septembre 2017.

Les travaux de dépollution, prévus jusque fin décembre 2016, vont consister en l’excavation des terres dans lesquelles des poches de mercure ont été identifiées, à savoir dans la cour de l’établissement et sous le vide de construction du bâtiment. « Ces excavations seront réalisées par des moyens mécaniques y compris sous le vide de construction. Les terres évacuées seront ensuite transportées dans des décharges spécialisées dans le traitement et le stockage de ce type de déchets classifiés« , précise la Sadev, aménageur du site et maître d’ouvrage du collège pour le compte du Conseil départemental du Val-de-Marne. Des mesures de contrôle et des prélèvements seront effectués en fond de fouilles, pendant et après les travaux, pour s’assurer que les objectifs de dépollution ont été atteints. Les parties creusées seront ensuite comblées avec de la terre saine. « Toutes les dispositions seront prises pour protéger les ouvriers qui les réaliseront ainsi que les populations riveraines du collège« , pointe encore la Sadev. Si tout se passe bien, le collège pourrait ouvrir à la rentrée de septembre 2017.

Coût de l’opération : 1, 6 millions d’euros de pur surcoût par rapport à l’investissement prévu pour ce collège. D’où la question persistante du « qui va payer » et « qui est responsable ».  Lors d’une réponse à une question orales du député Jean-Luc Laurent (MRC) en début de semaine, la Secrétaire d’Etat Barbara Pompili avait mis en cause la Sadev, considérant qu’il était  « regrettable que l’aménageur n’ait pas complètement intégré les recommandations qui lui avaient été faites concernant la dépollution du mercure. » Une accusation fermement réfutée par le directeur général de la Sadev 94, Jean-Pierre Nourrisson. « Nous avons soumis à l’administration un plan de gestion des terres polluées qui a été validé et dont les prescriptions ont été émise sen oeuvre. Mais l’ampleur de la contamination n’avait pas été  l’ampleur de la contamination n‘avait pas été perçue et les disposition du plan de gestion se sont avérées insuffisantes. Nous nous interrogeons sur l’exactitude des informations qui nous ont été fournies à l’époque, par l’ancien propriétaire », indique le directeur de la société d’aménagement. Voir article détaillé. L’expertise judiciaire en cours, commanditée par la Sadev, est justement en cours pour déterminer notamment les raisons de cette sous-estimation. S’il s’avère que c’est l’ancien propriétaire, c’est à dire Philips, qui occupait précédemment le terrain avec une usine de lampes, des discussions devraient être engagées avec l’entreprise.

 

 

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

5 commentaires pour Dépollution du collège d’Ivry Confluences : les travaux démarrent pour 1,6 millions d’euros
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi