Publicité
Publicité : Ordival 94
Education | Val de Marne | 01/09/2016
Réagir Par

Effectifs, remplacements… point de rentrée des classes en Val-de-Marne avec la rectrice

Effectifs, remplacements… point de rentrée des classes en Val-de-Marne avec la rectrice
Publicité

137 496 élèves de maternelle et élémentaire font leur rentrée des classes ce jeudi 1er septembre dans le Val-de-Marne, ainsi que 54 116 collégiens.

Au lycée, 152 260 élèves sont attendus sur l’ensemble de l’Académie de Créteil (93, 94 et 77) dont 43 131 en professionnel, 92954 en lycée général et technique et 16 175 en post-bac.

Par rapport à 2015, le nombre d’élèves continue de croître, même si cette croissance ralentit par rapport aux années précédentes.  Dans le primaire, un peu plus de 500 élèves supplémentaires sont attendus contre 900 l’an dernier, avec même une légère décroissance du nombre de maternelles. Il s’agit toutefois de prévisions, établies au niveau du ministère de l’Education nationale, avec les statistiques Insee, en coordination avec les rectorats. Un pointage le jour de la rentrée permettra de faire un comptage exact. Dans le département, la question des chiffres a largement divisé au printemps, un certain nombre de villes et de directions d’école évaluant leurs effectifs largement au-dessus des estimations de l’Education nationale.  « L’an dernier, la progression effective a été inférieure aux prévisions, indique la rectrice de Créteil, Béatrice Gille. 1231 élèves supplémentaires étaient ainsi prévus et il y en a eu 895. En Seine-Saint-Denis en revanche, la progression se poursuit de manière plus affirmée, avec 1,17% d’effectif supplémentaire attendu contre 0,40% en Val-de-Marne.

Effectifs enseignants

Face à ces prévisions, l’Académie de Créteil a obtenu 650 postes supplémentaires, le record de France, en raison des mesures exceptionnelles en faveur de la Seine-Saint-Denis qui accueille à elle-seule 503 professeurs contre 80 en Seine-et-Marne et 67 en Val-de-Marne. « 60% des élèves de Seine-Saint-Denis sont en Réseau d’éducation prioritaire contre 34% dans le Val-de-Marne« , rappelle la rectrice. En termes de nombre de postes pour 100 élèves (P/E), le ratio passe de 5,09 à 5,12 en Val-de-Marne,  de 5,08 à 5,12 en Seine-et-Marne, et de 5,29 à 5,50 en Seine-Saint-Denis. Pour recruter ces nouveaux postes et les remplaçants de ceux qui changent d’Académie, le rectorat a mis en place deux concours, un premier qui a permis de recruter 1429 enseignants stagiaires, et un second complémentaire qui a permis d’en recruter 750. « Cela nous a permis de pourvoir à tous les postes et de recruter à un bon niveau« , insiste Béatrice Gille. « La semaine dernière, nous avons accueilli 523 enseignants stagiaires dans le Val-de-Marne« , précise Guylène Mouquet-Burtin, directrice académique du Val-de-Marne (Dasen). Ces nouveaux enseignants seront accueillis en alternance à l’Espe (Ecole supérieur du professorat et de l’éducation) et dans les écoles.

Remplacements

Concernant le problème des remplacements, qui a hérissé les parents d’élèves lors de l’année 2015-2016, tant dans le primaire que le secondaire, suscitant une forte mobilisation, la rectrice et la directrice académique ont rappelé que 15 remplaçants supplémentaires avaient été affectés dans le département pour cette rentrée 2016, 5 pour les remplacements de court terme et 10 pour les remplacements de long terme. « Nous avons également travaillé sur l’organisation pour être plus réactifs« , indique Guylène Mouquet-Burtin. Des quotas d’heure supplémentaire dans les collèges ont notamment été prévus pour permettre à des professeurs de remplacer des collègues absents. « L’an dernier était une année particulière car un certain nombre de remplaçants étaient eux-même en congé maladie ou maternité. En outre, le fait que nous étions dans la zone la plus tardive pour les vacances scolaires a joué sur les congés maladie et les épidémies de grippe« , ajoute Béatrice Gille.

Premières manifs et occupation d’écoles

Une rentrée au beau fixe donc, pour les 75 000 personnels de l’Académie de Créteil. Du côté des syndicats et des fédérations de parents d’élèves, on reste sur ses gardes. D’ores et déjà, FCPE, PEEP,  SNUDI-FO, SNUipp-FSU, CGT Educ’action et SUD Education appellent à manifester le lundi 5 septembre à 13 heures devant l’Inspection académique de Créteil pour réclamer des ouvertures de classes. Ce lundi 5 septembre, se tiendra en effet le Ctsd de rentrée pour ajuster les mesures de carte scolaire. Dès ce jour de rentrée, des parents prévoient aussi d’occuper des écoles, c’est le cas notamment à Choisy-le-Roi où l’accès à l’élémentaire devrait être empêché pour réclamer une 13e classe tandis qu’à la Queue en brie, d’autres parents font signer une pétition devant l’école Jean Jaurès pour les mêmes raisons.

« Nous avons une responsabilité partagée pour que les élèves soient bien accueillis. Nous mettons tout en oeuvre pour cela« , appuie Béatrice Gille.

 

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

2 commentaires pour Effectifs, remplacements… point de rentrée des classes en Val-de-Marne avec la rectrice
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi