Publicité
Publicité : Ordival 94
Société | Choisy-le-Roi | 21/01/2016
Réagir Par

Ex-conseillère de Choisy-le-Roi refoulée d’Israël : le maire interpelle Laurent Fabius

Ex-conseillère de Choisy-le-Roi refoulée d’Israël : le maire interpelle Laurent Fabius
Publicité

Etudiant franco-palestinien en sociologie de l’Université de Bethléem, de mère française et de père palestinien, Salah Hamouri avait vingt ans lors qu’il est arrêté au checkpoint de Qalqiliya en mars 2005. Accusé d’avoir voulu tuer le rabbin Ovadia Yossef et d’appartenir au Front populaire de libération de la Palestine, il indique avoir fini par plaider coupable après trois ans de détention provisoire, pour s’éviter une peine plus longue, et a écopé de 7 ans de prison. Il sera libéré par anticipation fin décembre 2011 dans le cadre d’une libération de 550 prisonniers palestiniens échangés contre  le jeune soldat franco-israélien Gilad Shalit. En 2014, il se marie avec Elsa Lefort, ancienne conseillère municipale PCF de Choisy-le-Roi et fille de l’ancien député Jean-Claude Lefort qui a fait partie de son comité de soutien pendant son emprisonnement.

Le couple vit à Jérusalem Est. Elsa Lefort travaille au Consulat de France et Salah Hamouri termine ses études de droit. Fin décembre 2015, le couple rentre en France pour passer les fêtes de Noël en famille. Enceinte de six mois et demi, Elsa Lefort repart en Israël le 5 janvier, un jour après son mari. Là, rien ne se passe comme prévu. La jeune femme se voit interdire l’accès au pays, malgré son « visa de service » délivré par le Bureau des affaires consulaires du ministère des Affaires étrangères israélien, étant considérée comme « potentiellement terroriste ». Après deux jours de rétention à l’aéroport Ben Gourion de Tel-Aviv, elle est expulsée vers la France.

Une situation inadmissible pour le maire PCF de Choisy-le-Roi, Didier Guillaume, qui vient d’écrire au ministre des Affaires étrangères, Laurent Fabius, pour lui demander d’intervenir. « Cette jeune femme était conseillère municipale à Choisy le Roi de 2008 à 2014 et je peux vous dire qu’elle n’a rien d’une terroriste. C’est une femme de conviction et une militante. La différence entre les deux notions est très importante, il convient de ne pas les confondre.  Il me semble que nos ressortissants devraient avoir droit à une autre considération et cette façon d’être traité est indigne d’un état respectant les droits de l’Homme.  La situation que nous vivons dans notre pays et plus largement à travers le monde est emprunte de ce type de comportement, ils induisent les clivages, les rancœurs et l’esprit de revanche.  Il est nécessaire de faire partout respecter les droits de l’Homme dont la France porte l’étendard et ainsi la responsabilité.  Comment agir dans le monde si nos propres concitoyens font l’objet d’ostracisme et son victime de délit de d’opinions ?  Monsieur le Ministre je sollicite votre intervention afin que Mme Elsa Lefort puisse rejoindre son époux à Jérusalem et qu’elle puisse accoucher à ses côté. Cela semble bien loin de projets de ‘terroristes »‘, plaide l’élu dans son courrier au ministre.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags Choisy-le-Roi, Salah Hamouri
14 commentaires pour Ex-conseillère de Choisy-le-Roi refoulée d’Israël : le maire interpelle Laurent Fabius
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi