Politique locale | Accueil Val de Marne (94) Saint-Maur-des-Fossés | 14/04/2016
Réagir Par

Exclu de l’exécutif, Roméo de Amorim passe dans l’opposition à Saint-Maur-des-Fossés

Exclu de l’exécutif,  Roméo de Amorim passe dans l’opposition à Saint-Maur-des-Fossés
Publicité

Ce jeudi 14 avril, le Conseil municipal de Saint-Maur-des-Fossés a sorti définitivement Roméo de Amorim de l’exécutif. Un an après avoir perdu sa délégation au développement des entreprises et de l’emploi, l’ancien délégué LR de circonscription s’est vu retirer il y a quelques jours sa délégation à l’artisanat. Hier soir, c’est son écharpe d’adjoint qu’il a rendu. Sur les motifs de la discorde, les versions diffèrent.

« Depuis le début du mandat, Sylvain Berrios exerce des pressions pour que les élus ne puissent pas s’exprimer librement et dresse les membres de la majorité les uns contre les autres. Six personnes ont du reste démissionné, en évoquant des raisons personnelles. Moi je ne souhaite pas démissionner, je vais rester siéger dans l’opposition et je ferai connaître le système Berrios. Au sein de la Commission d’appels d’offres par exemple, je suis le seul élu de la majorité à refuser de signer les procès verbaux de réunion en blanc, comme cela nous a été demandé par le président de la commission », lâche Roméo de Amorim, qui indique que des discussions sont en cours avec d’autres élus d’opposition pour créer un large groupe de taille à affronter l’actuelle majorité municipale.

Député-maire LR de la ville, Sylvain Berrios réfute totalement ces assertions et accuse au contraire l’élu d’avoir manqué aux règles de solidarité, exemplarité, assiduité et respect des procédures de marché public. « Personne n’a jamais demandé aux élus de signer des PV en blanc, et je rappelle que la DGCCRF et la Trésorerie municipale siègent à la Commission d’appels d’offres. En revanche, Roméo de Amorim a été surpris en train de photographier des documents de la CAO, et c’est à la suite de ce manquement grave aux règles de fonctionnement que je l’ai convoqué pour lui demander de s’expliquer, par un mail du 17 février. Plutôt que de jeter l’opprobre sur ses collègues, M. de Amorim devrait s’interroger sur ses propres turpitudes« , détaille l’élu. « Je n’ai jamais fait de photos, c’est une accusation mensongère« , réagit sur ce point Roméo de Amorim.

« Concernant la situation de la majorité municipale, les personnes qui sont parties l’on fait pour concilier leur vie personnelle et leur vie professionnelle. Et notre majorité a progressé depuis l’élection car nous avons été rejoints par trois conseillers qui avaient été élus dans l’opposition (René Gaillard, Valérie Chazette et Bernard Verneau, élus sur la liste Fidèles à Saint-Maur). Nous sommes donc passés de 33 à 36 élus« , chiffre le député-maire.

Vers une évolution des délégations

Reste désormais à remplacer l’ancien adjoint. Ceci ne devrait toutefois pas se faire en copier-coller. « Nous allons sans doute procéder à une redéfinition partielle des délégations« , indique le maire. Ceci correspondrait à l’évolution des priorités de mandature, consacrées durant la première période aux finances et à l’urbanisme, et qui devraient désormais voir aussi le lancement d’autres projets sur le plan culturel, de la jeunesse ou des seniors, ce qui pourrait générer de nouvelles délégations. L’installation des territoires de la métropole du Grand Paris pourrait aussi influer sur la donne.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags , ,
20 commentaires pour Exclu de l’exécutif, Roméo de Amorim passe dans l’opposition à Saint-Maur-des-Fossés
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi