Finances locales | | 01/02/2016
Réagir Par

Face aux baisses de dotation, le maire de Choisy recrute un pro des subventions européennes

Face aux baisses de dotation, le maire de Choisy recrute un pro des subventions européennes
Centres de vaccination à Choisy-le-Roi : Voir la page

“Moins 400 000 euros en 2014, moins 1,2 million d’euros e, 2015, idem en 2016… D’ici 2017, le manque à gagner lié à la baisse des dotations sera de 4 millions”, calcule Didier Guillaume, maire PCF de Choisy-le-Roi, se projetant déjà à une note de 8 millions en 2020. Pour faire face en essayant de ne pas augmenter les impôts, l’élu a décidé de chercher les sous partout où cela est possible.

Côté économies, le budget fêtes et cérémonies a été un peu raboté, à commencer par les voeux, maintenus mais plus sobres. Idem pour les séjours vacances, maintenus mais éventuellement revus à la baisse. A l’ordre du jour également : davantage de mutualisation dans les services. “Ce que nous maintiendrons absolument, c’est nos services publics à la population et notre projet de ville”, insiste le maire. Quitte à recourir à des modes de gestion jusqu’alors écartés comme la délégation de service public (DSP) à un opérateur privé, envisagée pour la future crèche de 60 berceaux dans le quartier Gondoles nord,  qui doit prendre place au sein de l’ancienne école Henri Wallon. “Mais nous serons extrêmement vigilants sur le cahier des charges“, prévient Nadine Luc, maire-adjointe.

Au-delà des économies, la ville entend aussi aller chercher le manque à gagner ailleurs, et pourquoi pas en Europe ? Pour se donner toutes les chances d’aboutir, la ville a créé un poste exprès.  Avec des subventions type Feder qui peuvent se chiffrer à quelques 150 000 euros, le jeu en vaut la chandelle. D’autres ressources pourraient aussi venir de la taxe locale sur les enseignes et publicités extérieures (TLPE) concernant les dispositifs publicitaires des commerçants.

Le débat d’orientation budgétaire se tiendra au Conseil municipal ce mercredi 3 février. Cinq réunions publiques ont eu lieu au préalable en novembre et décembre, dans les différents quartiers de la ville, pour exposer les enjeux à la population.

Le budget définitif sera voté en mars.

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Un commentaire pour Face aux baisses de dotation, le maire de Choisy recrute un pro des subventions européennes
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi