Publicité
Publicité : Welcome94 - l'énergie d'entreprendre
Initiative | | 11/04/2016
Réagir Par

Faire apprécier un concert classique aux collégiens : défi réussi à Champigny-sur-Marne

Faire apprécier un concert classique aux collégiens : défi réussi à Champigny-sur-Marne

Mardi 29 mars, quelques 300 collégiens d’Elsa-Triolet, Lucie Aubrac, Willy-Ronis et Paul-Vaillant-Couturier à Champigny-sur-Marne, ont écouté avec bonheur le concert classique donné par l’Orchestre national d’Île-de-France au centre Olivier Messiaen. Un plaisir suscité en amont par plusieurs rencontres entre musiciens et élèves, dans le cadre du programme Concer’Teens mené par  l’Adiam94 (Association départementale d’information et d’actions musicales). 

Depuis plusieurs années, l’association va dans les collèges des réseaux d’éducation prioritaire (Rep) pour sensibiliser les élèves à la musique classique, leur décoder les oeuvres pour qu’ils en apprécient davantage l’écoute et leur faire rencontrer des musiciens pour leur expliquer le métier. S’en suit un concert pédagogique suivi d’un nouvel échange. “L’objectif est de montrer que  cela n’est pas quelque chose d’abstrait”, indique David Delpech, responsable des actiosn et de la communication à l’Adiam 94.

Chaque classe reçoit la visite de deux musiciens de l’orchestre qui échangent sur leur passion, leur métier, la musique. “C’est l’essentiel de notre message : faire comprendre que la musique classique est accessible à tous, et même sans culture artistique particulière“, explique Pierre-Emmanuel Sambret, violoniste de l’orchestre, qui a visité les classes des collèges Elsa-Triolet, Lucie Aubrac, Willy-Ronis et Paul-Vaillant-Couturier la semaine précédent l’audition. “C’est dans l’ADN de l’orchestre : on a toujours voulu sensibiliser à la musique, à sa pratique, à son écoute“, ajoute Jean-Marie Gabard, violoncelliste également venu dans les établissements. “Avec ces rencontres, ils se rendent compte qu’un musicien classique n’est pas en queue de pie mais peut aussi jouer en jean/basket!

Est-ce que c’est un métier difficile ? Est-ce que vous êtes des stars ? Etes vous bien payés ?” Voilà les questions qui reviennent le plus souvent. “C’est l’avantage de ces visites en classe : les élèves disposent d’un temps privilégié avec des musiciens qu’ils n’auront peut-être jamais l’occasion de rencontrer pendant leur scolarité s’ils ne sont pas au conservatoire“, explique Violaine Desouqual, chargé de l’action culturelle de l’Orchestre. “Après le concert, je reviens en classe pour avoir leurs impressions, savoir ce qui a marché ou pas. Le but, c’est de toujours s’améliorer.” Régulièrement, les musiciens de l’orchestre se produisent devant des établissements scolaires, les hôpitaux ou encore les centres pénitentiaires. L’an dernier, c’est à Vitry-sur-Seine que l’orchestre était venu jouer.

Certains professeurs préparent aussi de leur côté. “Avec ma classe de sixième du collège Elsa-Triolet, on a étudié récemment les différents instruments classiques : à vent, à cordes …” , détaille un professeur. “Le travail

En ce début d’après-midi, des dizaines d’élèves se pressent sur les gradins du centre Olivier-Messiaen. Un peu dissipés en arrivant, ils se prennent rapidement au spectacle produit par les 65 musiciens présents sur la scène. Le concert dure quarante-cinq minutes. C’est le format proposé par l’orchestre pour permettre aux jeunes auditeurs de rester concentrés. Avant de jouer,  Nathan Brook, le chef d’orchestre, prend le temps d’expliquer et de décortiquer le morceau, le Concerto pour violon minimaliste de John Adams, écrit dans les années 90. Avec une touche d’humour, il accompagne les élèves jusqu’à la représentation finale du morceau, qui dure près de 15 minutes. A la sortie du concert, les élèves sont enchantés. “C’était mon premier concert et franchement, c’était super“, avoue Nassim, qui reconnaît aussi avoir posé beaucoup de questions à Pierre-Emmanuel et Jean-Marie lors de leur passage au collège. “J’avais déjà vu des concerts de musique classique à la télé mais là, c’était la première fois que je voyais un orchestre au complet devant moi“, témoigne Jacques. “C’était vraiment bien. Cela donne envie de dormir, non pas parce que c’est ennuyeux, mais parce que c’est reposant, ça fait du bien à la tête“, ajoute l’élève.

Chef-d'orchestre-concert-classique-collège-rep-champigny

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans , avec comme tags , , , , Musique classique,
Un commentaire pour Faire apprécier un concert classique aux collégiens : défi réussi à Champigny-sur-Marne
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi