Publicité
Publicité: Fête des Solidarités 2017
Politique locale | Villiers-sur-Marne | 03/11/2016
Réagir Par

Fermeture d’une mosquée de Villiers-sur-Marne, le maire dénonce un coup de pub du ministre

Alors que le ministre de l’Intérieur a fait procéder ce mercredi 2 novembre à la fermeture de quatre mosquées dont une de Villiers-sur-Marne, El-Islah, le député-maire LR de la ville, Jacques-Alain Bénisti, dénonce un coup de pub.

« La décision ne vise pas les principaux intéressés« , dénonce l’élu. « La décision du Ministre a été prise entre autres sur le fait de la présence de 20 à 30 personnes issues de la mouvance «salafiste». Si tel est le cas, ce sont ces personnes qu’il faut mettre hors d’état de nuire et non pas fermer toute la mosquée. Mais le plus grave est que ces personnes identifiées pourront désormais s’adonner à leurs activités en d’autres lieux (appartements …) et les pouvoirs publics auront encore moins de contrôle qu’ils n’en avaient jusque-là« , poursuit l’élu. « Dès lors, la question qui se pose est : que compte faire le gouvernement face à ces individus s’ils sont réellement identifiés ? », pose l’élu, rappelant avoir « toujours dénoncé les dérives de l’islamisme et les pratiques dévoyées de l’islam, et toujours combattu les extrémismes religieux et toujours appelé à des mesures fermes. »

Le maire dénonce plusieurs des motifs invoqués pour fermer la mosquée. Concernant la présence passée à la mosquée du père d’Hayat Boumedienne, la compagne d’Amedy Coulibaly (auteur de l’attentat à L’Hypercacher), le maire indique qu’il avait quitté la mosquée il y a près de deux ans. « L’arrêté évoque des «anciens fidèle» : pourquoi avoir  attendu si longtemps  pour agir si la situation  le nécessitait ? Là encore, qu’a fait le gouvernement ? Par ailleurs, la présence de l’école coranique n’est toujours pas formellement démontrée et nous attendons toujours des preuves, des éléments factuels qui fondent la décision« , poursuit le maire.

« Cette décision est donc avant tout un coup de pub, elle ne s’attaque pas aux racines du problème, à savoir les salafistes eux-mêmes qui ne semblent pas être en mesure d’être inquiétés. Cette  décision  risque  de  générer   des  troubles   à  l’ordre public avec des prières de rues comme constaté à Lagny. En tout état de cause il est hors de question que la ville mette à disposition des locaux municipaux comme le suggère le Préfet. Si l’Etat juge que les activités de la mosquée sont incompatibles avec les Lois républicaines et justifient sa fermeture, on ne comprend pas que le représentant de l’Etat demandent au maire de trouver une solution de substitution pour lui permettre de poursuivre ladite activité ! Certains, en ville, par pure posture et récupération politicienne, saluent le courage du gouvernement. Je dénonce  quant à  moi la supercherie  de ce gouvernement qui cherche  avant tout  à  sauver les  meubles en se donnant une image de fermeté qu’il n’a pas et en renvoyant la responsabilité de la gestion de cette situation aux seuls maires« , conclut l’élu.

Dans un communiqué, le PS avait salué hier l’opération, dénonçant un aveuglement du maire. Dans un communiqué, le FN, qui a largement tracté sur ce sujet ces derniers jours, dénonce pour sa part « de la complaisance du député-maire avec la mouvance salafiste, dont l’imam intégriste Béchir Ben Hassen« , rappelant une vidéo youtube qui circule sur toute la sphère Internet d’extrême-droite, montrant le maire en visite à la mosquée.  « Dès le mois de septembre 2014, Jérôme Auvray, conseiller municipal Front National de Villiers-sur-Marne, avait demandé au député-maire de cette commune, Jacques-Alain Bénisti la fermeture immédiate et définitive de ce lieu qui présentait un danger permanent« , poursuit le FN Val-de-Marne.

A lire aussi : 

L’Etat ferme la mosquée salafiste El-Islah de Villiers-sur-Marne

Perquisition à l’école coranique de la mosquée El Islah de Villiers-sur-Marne

Le verdict est tombé pour les djihadistes de Champigny-sur-Marne

Jacques-Alain Bénisti : « La mosquée de Villiers-sur-Marne n’a jamais été un repère de djihadistes »

4 commentaires pour Fermeture d’une mosquée de Villiers-sur-Marne, le maire dénonce un coup de pub du ministre
  • C’est la démonstration qu’ AUVRAY Jérôme – Responsable de la section Front national de Villiers sur Marne avait vu juste .Comment définir un maire qui s’était permis d’affirmer que : « La mosquée de Villiers-sur-Marne n’a jamais été un repère de djihadistes » à vous de juger.

  • bravo à Jérôme AUVRAY et à toute son équipe du FN qui ont été les seuls à dénoncer cette mosquée salafiste!

  • Jérôme AUVRAY - Conseiller municipal Front National de Villiers sur Marne says:

    Nous pouvons constater que Jacques Alain Bénisti persiste et signe dans l’aveuglement de sa politique clientéliste, après avoir été adoubé par Béchir Ben Hassen et ses sbires, pour avoir fait le déplacement dans la mosquée spécialement pour s’entendre dire « voter pour ce genre de personne (Bénisti), afin que nous continuions, avec lui, dans nos projets d’expansion, d’éducation de la communauté musulmane de cette ville et d’autres ville si Allah nous le permet »
    Cet extrait des vidéos de YouTube que nous avons indiquées sur notre tract « le bilan accablant de Jacques Alain Bénisti » montre la relation trouble du maire de Villiers sur Marne avec les intégristes de cette mosquée.
    Il est certain que la distribution de notre tract a précipité la fermeture de la mosquée de Villiers, le ministre de l’intérieur profitant de la fermeture de trois autres mosquées programmées le 2 novembre.
    Même si c’est plus que tardif, la fermeture officielle montre que la République fait la différence entre les musulmans respectueux et les intégristes.
    Quant aux fidèles qui fréquentaient la mosquée de Villiers sur Marne, ils peuvent comprendre que les mosquées en proie au fondamentalisme doivent être fermées, que les lieux historiques de radicalisation doivent être démantelés et les associations cultuelles complaisantes dissoutes.
    Pour le bien de la cohésion sociale et de la sécurité nationale, la République doit s’affirmer.
    Le député maire de Villiers sur Marne tente de se dédouaner de sa responsabilité, en parlant de coup de pub du ministre, la pire publicité est plutôt celle faite par Jacques Alain Bénisti, pour avoir laisser le fondamentalisme islamique se développer à Villiers sur Marne , ce qui a permit d’aboutir à des crimes contre l’Humanité !

  • Bonjour,
    Je viens d’apprendre que JA Benisti soutient envers et contre tout les dirigeants de la msquee salafiste de Villiers et s’appreterait à financer (pas lui, mais les villierains)), l’installation d’un chapiteau sur un terrain municipal pour contourner la fermeture administrative de la mosquée! L’ensemble de la classe politique de droite comme de gauche et les français dans leur écrasante majorité réclament la fermeture des mosquées salafistes. JA Benisti, par calcul electoraliste est le seul à s’opposer à la bonne décision prise par le préfet sur la base dès renseignement fournis par les policiers des Renseigementsterritoriaux (nouvelle appellation des RG) Pourtant, la mosquée de Villiers est l’exemple type de la mosquée à fermer d’urgence ( plusieurs imams salafistes radicaux y ont prêché depuis’6’ans’dont le sulfureux Bechir Ben Hassen, découverte d’une filière terroriste en direction de la Syrie , découverte d’une école coranique clandestine dans laquelle « enseignait » radical salafiste soupçonné d’avoir participé aux attentats terroristes en France…) Que faut-il de plus pour ouvrir les yeux du député maire de Villiers? Serait-il devenu aveugle comme les dirigeants de la mosquée qui n’ont rien vus venir depuis 6 ans? Son argumentation ne tient pas la route. Il affirme que fermer la mosquée serait revenir aux mosquées des caves !! Alors que c’est précisément au sein d’une mosquée que se sont organisés les salafistes devenus,pour plusieurs d’entres eux des,terroristes. Il mîimise le problème en affirmant qu’il s’agirait tout au plus de 20 à 30 activistes qui seraient présents dans la mosquée de Villiers… À T-il conscience de ce qu’il dit? 20’a 30 activistes radicalises, c’est considérable et plus qu’inquiétant! Espérons que,le Préfet ne se laissera pas ridiculiser par ce Député Maire uniquement motivé par ses petits calculs électoralistes. Je suis très en colère

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *