Santé | Accueil Val de Marne (94) Bonneuil-sur-Marne | 23/06/2016
Réagir Par

Grève reconductible dans les Maisons d’accueil spécialisées de Bonneuil et Alfortville

Grève reconductible dans les Maisons d’accueil spécialisées de Bonneuil et Alfortville

Des effectifs restreints, notamment la nuit, des heures supplémentaires non rémunérées et un dialogue social insuffisant, tels sont les griefs invoqués par les salariés des Maisons d’accueil spécialisées (MAS) de Bonneuil-sur-Marne et d’Alfortville, en grève reconductible depuis ce mercredi 22 juin.

En charge des soins et de l’accompagnement éducatif d’adultes polyhandicapés, les salariés de la MAS ont organisé une première grève le 17 mai à Bonneuil et le 19 mai à Alfortville. « On a porté nos revendications à savoir : une augmentation des effectifs, notamment la nuit où seuls deux veilleurs sont présents, et le versement d’un forfait de 1500 euros pour toutes les heures supplémentaires non-payées depuis le 1er janvier 2013« , explique Mimouna Dos Santos, représentante CGT à la MAS de Bonneuil.

« Nos 40 patients sont vieillissants, et ils demandent une attention de tous les instants, pour assurer la sécurité de tous et leur bonne prise en charge. Un soir, un patient a fait une fausse route très violente : les équipes n’étaient composées que de 5 personnes, dont une jeune en contrat professionnel« , insiste Céline Demarest, coordinatrice à la MAS. « On ne peut plus porter nos projets pédagogiques, faire des sorties avec les patients par exemple« , renchérit Adeline Levy, psychomotricienne à la MAS de Bonneuil.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
2 commentaires pour Grève reconductible dans les Maisons d’accueil spécialisées de Bonneuil et Alfortville
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi