Santé | Accueil Val de Marne (94) Créteil | 23/05/2016
Réagir Par

Henri Mondor inaugure un nouveau centre d’essai clinique précoce contre le Cancer

Henri Mondor inaugure un nouveau centre d’essai clinique précoce contre le Cancer
Publicité

Ce vendredi 20 mai, le centre hospitalier universitaire Henri Mondor de Créteil a inauguré un nouveau centre d’essai clinique de phase précoce (dont le sigle Clipp ou Clip2 signifie centre labellisé Institut national du Cancer (Inca) de phase précoce). Ce centre, ouvert depuis avril, permet aux patients atteints de Cancer de tester de nouveaux médicaments provenant de laboratoires pharmaceutiques, de sociétés de biotechnologies ou de laboratoires académiques.

Ce nouveau Clip2, baptisé Galilée se partage sur les sites des hôpitaux universitaires Henri Mondor (Hmn) et de la Pitié Salpêtrière (Psl). A Henri Mondir, il concerne les tumeurs hépatobiliaires et les lymphomes. A la Pitié Salpêtrière, il concerne les cancers rares. Ce Clip2 est  sous la responsabilité du Professeur Corinne Haioun d’Henri Mondor et s’inscrit au plan hospitalouniversitaire dans le cadre du Collégium Galilée qui lie les Universités Paris-Est Créteil (Upec) et Pierre et Marie Curie (Upmc). Concrètement, cette unité dispose de 3 lits de plus de 24h, en chambre individuelle, fonctionnant en Hôpital de Semaine, et de 4 lits d’hôpital de jour au 8 ème étage de l’hôpital, adossé sur le service d’oncologie . « Le succès du Clip2 Galilée à l’hôpital Henri Mondor tiendra à notre capacité à mutualiser le savoir-faire entre les équipes partenaires dans tout ce qui pourra l’être en termes notamment d’organisation (procédures de screening des patients, comité scientifique et de revue de protocoles, diffusion d’informations sur les essais ouverts aux inclusions, relation avec la plateforme de ressource biologique, collaboration dans le domaine de l’imagerie, et formation des personnels de recherche Clinique) », projette l’hôpital dans un communiqué.

A niveau national, la labellisation des Clip2 s’inscrit dans le cadre du Plan cancer 2014-2019. Le nombre de patients inclus dans un essai clinique de phase précoce est en constante augmentation depuis 2010. En 2014, environ 43 000 patients ont été inclus dans les essais cliniques en cancérologie (+ 97 % par rapport à 2008), dont 83 % dans des essais académiques. En mai 2015, plus de 600 essais cliniques étaient ouverts à l’inclusion dans le registre de Institut national du Cancer (Inca). Au total, depuis 2010, 9 972 patients ont été inclus et 671 nouveaux essais ont été réalisés, indique l’Institut national du Cancer.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi