Emploi | Choisy-le-Roi | 27/11/2016
Réagir Par

HEP: déjà 21 ans d’insertion par l’activité dans le quartier des Navigateurs à Choisy-le-Roi

Créée à l’initiative de la mairie de Choisy-le-Roi et de Valophis en 1995, dans le quartier des Navigateurs de Choisy-le-Roi, HEP (Habitants, emplois et proximité) a aidé des centaines d’habitants du quartier à reprendre pied grâce à l’insertion par l’activité économique.

« HEP, c’est une grande partie de ma vie !« , sourit Madeleine Guidot, trésorière de l’association, après en avoir été l’une des premières présidentes. « Tout a commencé avec un service de repassage, dans le quartier des Navigateurs », explique Martine Bouteiller, la directrice de l’association. Progressivement, l’association diversifie ses prestations et multiplie les contrats avec les collectivités, les bailleurs sociaux, pour entretenir leurs espaces verts, nettoyer… Aujourd’hui, elle emploie entre trente et quarante salariés chaque année. « Désormais, nous avons plusieurs équipes, notamment une qui s’occupe du nettoyage de bureaux, des parties communes ou de logements en attente de re-location et une qui entretient les espaces verts, s’occupe de la collecte les ordures.« , détaille Martine Bouteiller. « C’est très formateur pour eux pour la suite, dans la perspective de trouver un emploi » , note Isabelle Achard, directrice-adjointe de HEP. Des bénéficiaires tous salariés en contrat à durée déterminé (CDD) de 4 mois, renouvelable par principe pendant un an. « Le parcours moyen des bénéficiaires se situe plutôt autour de 18 mois« , constate Isabelle Achard. « On constitue une marche de plus vers un retour à l’emploi. Notre objectif, c’est avant tout d’aider les bénéficiaires à reprendre confiance. C’est essentiel dans la perspective de retrouver un emploi stable« , pointe Stéphane Rossi, président de l’association.

Envoyés par Pôle emploi, la Mission locale ou le Plan local pour l’insertion et l’emploi (PLIE) de Choisy-le-Roi, les salariés en CDD sont tous éloignés de l’emploi, à des degrés divers. « Certains n’ont jamais travaillé. D’autres ont eu une expérience et parlent Français parfaitement, mais ne savent pas le lire ou l’écrire« , détaille Martine Bouteiller.  Accueillis par HEP dans ses locaux du quartier des Navigateurs, ils suivent d’abord des stages de remises à niveau en Français, en culture générale, en rédaction de CV, … avant de suivre des formations professionnalisantes.

L’entreprise d’insertion HEP fait partie d’un réseau de 32 structures à travers le département, réunies sous la bannière de la Fédération des entreprises d’insertion et réseau d’insertion par activités économiques du Val-de-Marne.

Cet article est publié dans , , , avec comme tags , ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *