Publicité
Publicité: Fête des Solidarités 2017
Société | Joinville-le-Pont | 29/01/2016
Réagir Par

Interpellations pour trafic de cannabis à Joinville-le-Pont

Huit personnes ont été interpellés à la Cité Henri Barbusse de Joinville-le-Pont mardi 26 janvier dans la soirée, sous la houlette du commissariat de Nogent-sur-Marne et dans le cadre d’un trafic de cannabis.

Sept personnes sont actuellement en garde à vue. Des interpellations qui devraient apaiser la vie de la cité où se multiplient ces derniers temps les incivilités.

Il y a une dizaine de jours, des inscriptions de croix gammées et étoiles de David avaient été gravées sur une cage d’ascenseur de la résidence Espérance.

Lors de ses voeux à l’office HLM de la ville, le maire a annoncé qu’il irait jusqu’à recourir aux expulsions, après avis de ses avocats. « C’est malheureux mais il faut sortir le bâton pour faire peur. Nous avons déjà convoqué deux familles pour leur rappeler leurs obligations. En parallèle, nous les accompagnons avec des travailleurs sociaux pour identifier les fragilités extrêmes dont elles peuvent être victimes. Nous avons également lancé un plan de vidéosurveillance avec déjà des premières caméras et travaillons avec le collectif qui s’est monté dans la résidence » , expliquait Olivier Dosne, maire LR de la ville.

Pour lutter contre les incivilités et petits trafics qui pourrissent l’ambiance, une vingtaine d’habitants  se sont constitués en collectif pour faire remonter à la mairie et à la préfecture les problèmes rencontrés,  partis à la rencontre de leurs voisins depuis cet été pour recueillir leurs témoignages et leurs propositions.

 

Cet article est publié dans , avec comme tags Drogue, Joinville-le-Pont,
Un commentaire pour Interpellations pour trafic de cannabis à Joinville-le-Pont

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *