Sport | Accueil Val de Marne (94) Joinville-le-Pont | 04/05/2016
Réagir Par

Joinville-le-Pont conserve le stade Garchery et promet 9 millions € de travaux

Joinville-le-Pont conserve le stade Garchery et promet 9 millions € de travaux
Publicité

Tout est bien qui finit bien pour le stade Garchery situé à proximité immédiate du centre-ville de Joinville-le-Pont mais sur des terrains du bois de Vincennes, propriétés de la ville de Paris.

Construit par Joinville en 1948, ce stade  fait l’objet d’une concession de la capitale à la ville de banlieue, renouvelée en 1991 pour une durée de 25 ans, c’est-à-dire jusqu’au 30 juin 2016. Alors que le renouvellement de la concession était en cours de négociation depuis 2009, Paris souhaitait reprendre 50% des créneaux d’occupation, principalement les mercredi après-midi, du samedi et du dimanche, afin de répondre aux besoins de sa population. Un souhait inconciliable avec les clubs joinvillais, qui y ont leurs habitudes, et qui avaient suscité la colère du maire LR de Joinville, Olivier Dosne, lequel avait lancé une pétition, avec l’appui de l’ensemble des maires de l’Actep (Association des maires de l’Est parisien) dont certains s’inquiétaient des suggestions de Paris de se reporter sur le stade du Tremblay, déjà largement occupé par les associations.

Après une négociation de plusieurs mois entre Joinville et Paris, un accord a finalement été trouvé. « La concession est renouvelée pour une durée de 15 ans moyennant une redevance de
50 000 euros par an », a annoncé ce mardi 3 mai le maire de Joinville, tout en remerciant les habitants, associations et élus qui se sont mobilisés. Un plan d’investissement pour la réhabilitation du stade sera engagé pour un budget total de 9 millions. Les premiers travaux concerneront la réfection des deux terrains synthétiques existants dés cet été et, pour l’année prochaine, à l’aménagement d’un nouveau terrain synthétique sur le terrain d’honneur, la réhabilitation de la piste d’athlétisme et la construction d’un nouvelle aire de lancer. La totalité des créneaux de tennis et d’athlétisme ains que la totalité des créneaux du lundi au samedi pour le football sont conservées.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans , avec comme tags Contentieux Paris Joinville Stade Garchery,
2 commentaires pour Joinville-le-Pont conserve le stade Garchery et promet 9 millions € de travaux
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi