Société | | 18/05/2016
Réagir Par

La tribune du FN sur l’école musulmane et sa mosquée fait polémique à Champigny

La tribune du FN sur l’école musulmane et sa mosquée fait polémique à Champigny

Intitulée “Non à Molenbeek-sur-Marne”, la tribune du Front National sur l’agrandissement de l’école musulmane et la mosquée des Boullereaux, dans le bulletin municipal du mois de mai de Champigny-sur-Marne a suscité la polémique. Dans un communiqué, le maire PCF de la ville, Dominique Adenot, condamne cette tribune tout en expliquant pourquoi il ne l’a pas censurée.

Dans sa tribune, la conseillère municipale FN met en parallèle la fermeture de 7 classes dans les écoles de Champigny-sur-Marne à la rentrée de septembre 2016 et les projets d’agrandissement de l’école Montessori musulmane pour accueillir une dizaine de classes. L’élue s’inquiète de l’enseignement de l’Islam en ville et dénonce des versets du Coran “incompatibles avec nos lois comme ceux-ci : “Les hommes ont autorité sur les femmes à cause des préférences de Dieu et à cause des dépenses des hommes“, cite la conseillère campinoise. Evoquant ensuite le procès qui s’est tenu il y a quelques semaines sur une filière de djihadistes dont plusieurs membres étaient Campinois et considérant que certains quartiers de la ville sont devenus une sorte de “Molenbeek-sur-Marne“, l’élue fustige une “nouvelle couche de “vivre-en-marge” alors que la municipalité prône le “vivre ensemble“.

Plusieurs campinois m’ont fait part, ces derniers jours de leur émotion face aux propos haineux, aux amalgames anti musulmans, et aux relents racistes contenus dans la tribune du Front National dans le bulletin municipal de mai. Je comprends leur amertume et leur perplexité de voir de tels propos dans un journal municipal porteur dans toutes les autres pages de valeurs républicaines, de valeurs de solidarité, de vivre ensemble. Des explications sont nécessaires : une loi encadre précisément la publication des tribunes des groupes politiques au sein des assemblées élues. Sauf s’il y a injures directe à la personne, il n’est pas dans le pouvoir du maire de censurer ou d’organiser un droit de réponse globale sur les thèmes et les sujets que l’on trouve dans les textes fournis par ces groupes…. Et les jurisprudences donnent le plus souvent raison, face aux maires, aux groupes d’opposition, au nom de la liberté d’expression des minorités. Le risque serait alors – sans obtenir forcément les condamnations ou les réparations attendues – de faire passer le FN pour une victime de la classe politique ou des communistes qui l’empêcheraient de dire sa vérité“, réagit le maire, Dominique Adenot, dans un communiqué aux habitants, avant de dénoncer un “racisme” qui remet en cause “le vivre ensemble, la laïcité de la République pour tous à laquelle tout un chacun a le droit d’appartenir quelle que soit sa foi ou sa philosophie.” “Le FN, qui réfléchit encore comme au temps du système colonial, veut diviser pour régner, joue sur la peur, la haine, sur le terrorisme fou de Daesh et de ses émules pour rejeter une grande partie de la population française“, dénonce l’édile.

Concernant les projets d’agrandissement de la mosquée des Boullereaux et de son école, le maire rappelle la position de principe de la ville. “Dans le cadre de la laïcité, la ville ne financera aucun lieu de culte, ni aucune école privée (hors contrat). Si il apparaît des projets de lieux de culte, ils devront bien évidemment pour trouver une issue favorable, répondre aux règlements d’urbanisme (qu’il n’est au pouvoir de quiconque de transgresser). Il en va de la sécurité des usagers, comme du bon climat d’intégration de tous les cultes, et donc aussi le culte musulman, dans le vivre ensemble réussi d’une ville pour tous.

A lire aussi :

Extension de mosquée et d’école musulmane à Champigny : dialogue compliqué sur un sujet sensible

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags , , mosquée
Cet article est publié dans
15 commentaires pour La tribune du FN sur l’école musulmane et sa mosquée fait polémique à Champigny
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi