Politique locale | Villejuif | 19/01/2016
Réagir Par

L’adjointe Natalie Gandais porte plainte pour chantage contre le maire de Villejuif

Publicité

La majorité municipale plurielle de Villejuif tremble à nouveau en ce début 2016. Ce lundi 18 janvier, Natalie Gandais, maire-adjointe EELV, a indiqué avoir porté plainte pour flagrant délit de chantage contre Franck Le Bohellec, le maire LR de Villejuif et Edouard Obadia, adjoint UDI à la santé. En retour, le maire a annoncé dans la soirée avoir procédé à la suspension des délégations de l'adjointe.

L’adjointe a motivé cette plainte par des mails reçus ce weekend de la part de chacun des deux élus, enjoignant l’adjointe en charge de l’urbanisme de se rétracter dans sa menace de signaler au procureur de la République des irrégularités dans un appel d’offre, et de présenter des excuses écrites, faute de quoi il serait procédé au retrait de ses délégations.  Outre la plainte déposée au commissariat, l’élue a également indiqué qu’elle s’apprêtait à faire un signalement au procureur de la République, au titre de l’article 40 du code de procédure pénale.

Enjeu de la querelle : la future halle des sports

A l’origine du conflit : le projet de construction d’une Halle des sport à la place des anciens Algéco situés à l’angle de la rue Youri-Gagarine et de l’avenue Karl-Marx, d’ici 2019. Afin de financer le projet, la ville prévoit de travailler avec un promoteur qui construira des logements au-dessus, la plus-value réalisée par la ville permettant de payer l’aménagement du gymnase.

Dès la fin 2014, un projet a été dessiné par un architecte ayant déjà réalisé un collège dans la ville, en association avec un promoteur. Quelques mois plus tard, un dialogue compétitif a été lancé et trois projets ont été officiellement présentés, dont l’un, proche de celui dessiné initialement, présenté par le même architecte, cette fois associé à un autre promoteur. L’un des trois projets était totalement hors cahier des charges. Restaient donc deux projets en lice, celui de l’architecte initial, avec une halle sportive à demi-enterrée, et le nouveau, avec une halle en rez-de-chaussée. Au départ, le second projet était plus intéressant financièrement pour la ville mais le premier projet a rattrapé son retard au fur et à mesure des réunions. Fin 2015, le rapport final a opté pour le projet proche de celui présenté initialement, finalement plus intéressant financièrement.

 

 

Mais pour l’élue écologiste, le compte n’y était pas. Les modalités de comparaison et de mise en compétition des projets ne lui semblent pas conforme et elle le fait savoir. « Dans le cadre de cette procédure de marché public, j’ai alerté le maire depuis plusieurs semaines, parce que je soupçonnais qu’un candidat était favorisé par une série d’irrégularités« , indique-t-elle dans un communiqué.

Alors que la commission d’appel d’offre se réunissait ce lundi matin pour décider du projet et promoteur retenus, l’élue, qui arrivait du commissariat, a voté contre, tandis que Philippe Vidal, maire adjoint DVG s’abstenait. Les quatre autres membres de la Commission ont voté pour le projet.

Le maire suspend les délégations de Natalie Gandais

Suite au communiqué de Natalie Gandais, annonçant son dépôt de  plainte, le maire de Villejuif a publié de son côté son propre communiqué, en commun avec les trois groupes de l’Union citoyenne (VillejuifNotreVille présidé par Paulo Nunes, Nouvelle Dynamique pour Villejuif présidé par Mahrouf Bounegta, et le groupe UDI présidé par Edouard Obadia). Ils y annoncent la suspension des délégations de maire adjointe « pour rupture de confiance« , ajoutant qu' »elle restera première adjointe avec ses indemnités car seul le Conseil Municipal peut se prononcer sur ce point. »

« La première adjointe habituée à proférer des propos pouvant relever de la diffamation, est actuellement en procédure judiciaire contre l’ancienne municipalité et dont le jugement tombera demain », ajoutent les élus.

Concernant la Commission d’appel d’offre (Cao), les élus maintiennent que « la procédure a été respectée en tous points en terme de transparence, d’égalité de traitement et de libre accès à la concurrence. »

« Il est vrai que l’adjointe à l’urbanisme avait indiqué, à plusieurs reprises, avoir une préférence pour le candidat qui n’a pas obtenu la meilleure notation par les services de la ville et qui finalement n’a pas été retenu par la CAO. En effet, la CAO, instance souveraine réunissant la majorité et l’opposition, a choisi le meilleur candidat sur la base d’un travail d’analyse approfondi fait par les services de la ville. Le seul vote contre a été celui de la première adjointe. Le concurrent retenu avait déjà travaillé sur un projet similaire sous l’ancienne mandature mais en aucun cas cela ne nuisait à la régularité de la procédure comme vérifié auprès du service juridique de la ville. La première adjointe a participé à toutes les réunions du COPIL et il est donc étonnant de voir sa position aujourd’hui. Est-ce une position purement politique pour que le projet n’aboutisse pas avant la fin du mandat ? », questionnent les élus.

Le prochain Conseil municipal se tient le vendredi 12 février.

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags , Natalie Gandais,
26 commentaires pour L’adjointe Natalie Gandais porte plainte pour chantage contre le maire de Villejuif
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi