Entreprises | Fontenay-sous-Bois | 18/04/2016
Réagir Par

Le centre commercial Val-de-Fontenay prépare sa mue pour profiter du Grand Paris

Entre l’arrivée du tramway T1 prévue dès 2019 et celle de la ligne 15 Est du Grand Paris Express et de la ligne 1 du métro programmées pour 2030,  la station Val-de-Fontenay, qui interconnecte déjà les RER A et RER E, va devenir un véritable hub promis à un vaste trafic passager.

Le site, qui accueille déjà un certain nombre de grands immeubles d’entreprises, devrait donc continuer à les attirer de plus belle, en parallèle des constructions de logements alentours. D’ores et déjà, la Société générale y achève le vaste chantier de son futur campus où seront transférés d’ici la fin de l’année quelques 4 000 postes qui étaient basés à la Défense, dont un certain nombre de cadres à fort pouvoir d’achat. Progressivement, c’est une mini-La Défense de l’Est qui pousse, entourée aussi de nombreux logements. Un développement urbain qui ne concerne du reste pas seulement Fontenay-sous-Bois mais aussi Le Perreux-sur-Marne, où le pôle du rond-point Leclerc et alentours fait partie des zones qui seront densifiées en logements et commerces dans le cadre du nouveau plan d’urbanisme.

Pour le centre commercial Val-de-Fontenay, aujourd’hui un peu vieillissant mais toujours dynamique avec son hyper Auchan, le moment est venu de changer d’échelle pour profiter de la montée en puissance du quartier. Inauguré en octobre 1993, presque 20 ans après l’arrivée de l’hyper Auchan au milieu de ce qui était encore des champs à Fontenay-sous-Bois, le centre mérite une cure de jouvence. Il vient de s’en donner les moyens en restructurant son capital pour pouvoir travailler le site de manière globale.

Jusqu’à présent en effet, l’hyper Auchan et la galerie située au même étage appartenaient à Immochan, la société foncière d’Auchan, tandis que la galerie située en contrebas (Périval), rajoutée dans un deuxième temps, appartenait au groupe La Française, constituant au total un ensemble de 90 boutiques sur 20 300 m², attenant à un hypermarché Auchan de 13 500 m².

Val-de-Fontenay-galerie-Auchan (2)

C’est dans ce contexte qu’Immochan s’est associé avec Primonial Reim, une société de gestion de portefeuilles immobilier pour constituer un consortium qui a racheté l’ensemble, y compris la partie qui appartenait à La Française. Pour les investisseurs, le site a en effet été identifié comme stratégique et dépourvu de concurrence directe, dans le contexte du nouveau Grand Paris, avec de plus en plus d’activités tertiaires et de passage. Le consortium nouvellement propriétaire se donne quatre ans pour mener études qualitatives et quantitatives afin de repositionner le centre. Cela pourrait naturellement passer par une extension. La configuration du site le permet largement, à condition que le stationnement suive.

En termes d’environnement concurrentiel, le centre commercial, s’il ambitionne un rayonnement plus large, devra toutefois composer avec le puissant Rosny 2, situé à la station Rosny Bois Perrier qui sera elle connectée avec la ligne 15 Est et la ligne 11, au niveau de la fourche entre les deux nouveaux axes Est du métro Grand Paris Express.

Du côté des clients qui fréquentent le centre, les attentes ne manquent pas quant au relooking ou développement de l’offre commerciale, même s’ils sont déjà attachés à l’existant. « Je viens ici surtout pour ma pause déjeuner, puisque je n’habite pas dans le coin mais à Antony (Hauts-de-Seine). Entre l’hypermarché et les quelques restaurants, il y a tout ce dont j’ai besoin. De l’extérieur, le centre commercial ne fait pas envie, et en plus, le parking paraît toujours saturé, mais la galerie est propre et on y trouve de tout« , témoigne en sortant du Pizza Paï, Hafid, commercial dont les bureaux sont a Val-de-Fontenay.  « On est en première au lycée Pablo-Picasso à Fontenay, donc on vient souvent au McDonald’s. En terme de boutiques, il y a un peu de tout : on peut faire ses courses et trouver quelques vêtements, même si bien sûr ce n’est pas le temple de la mode!  Mais il y a des marques comme Celio par exemple. Ce qui manque, c’est des loisirs : un bowling par exemple, ou un cinéma. Avec ça, c’est sûr qu’on irait bien plus souvent » estiment trois jeune lycéens. « C’est plutôt sympa ici, en plus il y des animations. L’autre jour, il y avait un petit carnaval, ma fille était contente. Cela m’a permis de la calmer un peu parce que les courses, c’est jamais un moment facile avec elle« , reconnaît Sonia, venue avec sa fille de deux ans. « Ce centre mériterait un gros coup de nettoyage, et même de rénovation« , constate en revanche Soizic. On vient pour le côté pratique : le parking est gratuit pendant 3h et il y a la grande surface. Mais ce n’est pas un réel plaisir de se balader dans la galerie, encore moins de retourner à sa voiture sur le parking. » Valentin, lui, est venu à la bijouterie chercher un cadeau pour l’anniversaire de sa copine. « J’ai l’habitude d’aller dans ce genre de bijouteries pour lui faire des cadeaux, et celle là me convient très bien. Qu’elle soit à Paris ou à Fontenay, peu importe ! Je travaille ici donc je suis content de la trouver sur ma pause déjeuner. Je ne sais pas vraiment ce qu’il manquerait ici : si on se met à ouvrir des boutiques de luxe, les habitants de Fontenay ne viendront plus. »

Val-de-Fontenay-galerie-Auchan (4)

Merci de votre lecture !

Nous mettons nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez contribuer à notre développement et notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags centre commercial, Fontenay-sous-Bois
13 commentaires pour Le centre commercial Val-de-Fontenay prépare sa mue pour profiter du Grand Paris

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *