Publicité
Publicité : Ordival 94
Politique locale | Villejuif | 27/05/2016
Réagir Par

Le Conseil d’Etat a annulé l’élection dans le midi du Villejuifois Dominique Reynié

Le Conseil d’Etat a annulé l’élection dans le midi du Villejuifois Dominique Reynié
Publicité

Le sénateur LR, Jean-Pierre Grand, a fait annuler ce vendredi  27 mai l’élection dans le Sud Ouest de Dominique Reynié, en faisant valoir jusqu’au Conseil d’Etat que le directeur général  de la Fondation pour l’innovation politique (Fondapol), n’avait pas « son principal établissement » dans le midi où il menait la liste LR-UDI-Modem aux régionales de 2015, mais à Villejuif.

Pour s’inscrire sur les listes électorales dans l’Aveyron, dont il est originaire et où il a passé toute son enfance, le politologue avait fourni un contrat de location portant sur une chambre et une salle de bain dans la maison de sa mère, à Onet-le-Château, dont le bail démarrait début 2015. Sollicité par la Direction départementale des finances publiques de l’Aveyron, qui avait exigé des renseignements complémentaires en juin 2015, l’ex-élu avait alors produit une carte d’identité délivrée en juin 2015 ainsi que différentes factures, abonnement téléphonique et RIB. Malgré cela, le Conseil d’Etat a estimé que les conditions sommaires d’installation de Dominique Reynié à Onet-le-Château et la récence de sa domiciliation par rapport à l’élection, ne conféraient pas un « caractère de stabilité suffisant » à cet établissement, d’autant qu’il possédait par ailleurs un logement familial à Villejuif, ainsi que plusieurs sociétés domiciliées. En conséquence, le Conseil d’Etat a considéré que le politologue ne pouvait revendiquer Onet-le-Château comme lieu de résidence principale et donc s’y inscrire sur les listes électorales. L’inscription sur les listes électorales du lieu où l’on se présente comme élu étant obligatoire, le patron de la Fondapol a vu son élection annulée.

Le Conseil d’Etat n’a en revanche pas annulé l’ensemble des élections régionales du Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées comme le souhaitait Jean-Pierre Grand. Le sénateur LR, qui considérait la désignation de Dominique Reynié pour mener la liste dans le Sud-Ouest comme un parachutage, avait rallié la liste divers gauche de Philippe Saurel. C’est Christophe Saint-Pierre, maire LR de Millau et suivant sur la liste, qui occupera désormais le siège de Dominique Reynié à la région.

Lire l’intégralité de la décision sur le site du Conseil de l’Etat

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags
32 commentaires pour Le Conseil d’Etat a annulé l’élection dans le midi du Villejuifois Dominique Reynié
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi