Sport | Créteil | 08/11/2016
Réagir Par

Le foot a Clairefontaine, le rugby Marcoussis, et le hand aura Créteil dès 2018

« On peut l’avouer maintenant : on a toujours été jaloux du Clairefontaine (Yvelines) des footballeurs et du Marcoussis (Essonne) des rugbymens ! » sourit William Accambray, handballeur du Paris-Saint-Germain et international français depuis 2009. Avec la Maison du Hand (MDH) de Créteil, l’élite du handball disposera désormais d’un équipement de très haut niveau encore inédit en France.

« On a toujours très bien été reçus, dans toute la France, on n’a jamais eu à se plaindre. Mais parfois on a jamais eu tous les outils réunis en un seul endroit. Il a souvent fallu improviser : on loue par exemple une chambre d’hôtel pour la transformer en cabinet de kinésithérapie pendant quelques jours… » , raconte le joueur. Même constat pour Olivier Krumbholz, l’entraîneur de l’équipe de France féminine de handball, revenue des Jeux Olympiques de Rio avec une médaille d’argent. « A la MDH, on pourra aller s’entraîner sur le terrain juste après une séance de musculation, avant d’analyser les tactiques dans la salle vidéo. C’est vraiment un outil moderne et innovant, qui sera parfait pour préparer l’Euro 2018 féminin, qui se tiendra en France » , se réjouit d’avance le coach.

Ce lundi 7 novembre, les sportifs n’ont pas manqué le rendez-vous symbolique de pose de première pierre de cette future Maison du Hand qui devrait ouvrir ses portes en septembre 2018, en compagnie du secrétaire d’Etat chargé des Sports, Thierry Braillard, des élus locaux et de Joël Delplanque, le président de la Fédération française de handball (FFH).

Mais la MDH ne sera pas ouverte qu’à l’élite du handball français. « C’est avant tout un lieu de vie« , explique Joël Delplanque. « Ça sera un lieu d’accueil : pour les clubs du département, la future Ligue d’Île-de-France, le siège de la FFH, les équipes de France, les jeunes espoirs, les amateurs… La MDH veut s’ouvrir au monde. Il y aura également un espace musée, des hôtels, …  » , rappelle Joël Delplanque. Un « QG du hand » qui assoit l’expansion de cette discipline, selon Thierry Braillard. « La FFH est l’une des fédérations les plus dynamiques de France. Evidemment, il y a les résultats sportifs exceptionnels que tout le monde connaît. Mais il y a surtout l’énergie de cette fédération, où il se passe toujours quelque chose. Avec la MDH, c’est enfin l’harmonie trouvée entre le sport amateur et l’élite qui va sortir de terre. C’est ici, à Créteil, que battra la cœur du handball français » ,  a lancé le ministre, quelques minutes avant de co-signer un parchemin qui a été glissé dans les fondations de la MDH.  « Cette implantation participera au nécessaire rééquilibrage des grands équipements sportifs en Ile-de-France. C’est aussi un signal pour tous les espoirs de la discipline qui trouveront – à deux pas du métro, du bus et du téléphérique – un site particulièrement accueillant« , a insisté de son côté Christian Favier, président du Conseil départemental.

Un chantier entamé depuis deux mois

Si la pose symbolique de cette première pierre était l’occasion de rassembler tous les cofinanceurs de l’opération, le chantier de la Maison du Handball a en réalité commencé il y a deux mois. Les fondations du bâtiment sont presque terminées, avec leurs lots de chiffres impressionnants : 1600 m3 de terre ont déjà été remués, notamment pour y couler 6000 m3 de béton. Aucun retard n’est à déplorer pour l’instant sur le chantier, qui a profité d’une météo clémente jusqu’aux premières neiges de l’année ce lundi matin. Le 8 juillet 2018 a même été évoqué comme date potentielle de livraison. Le chantier de la MDH, estimé à plus de 25 millions d’euros, nécessitera 200000 heures de travail, dont 16000 consacrées à l’insertion.

La fédération française de handball est l’une de celles qui a le plus progressé depuis une vingtaine d’années. Créée en 1941, elle chapeaute actuellement 513000 licenciés, dont 38% de femmes. La France accueillera le 25ème championnat du monde masculin de handball, du 11 au 20 janvier 2017.

A lire aussi : 

Au Simi, la future Maison du handball se dévoile sous toutes ses coutures

Première-pierre-maison-du-hand (1)

 

Cet article est publié dans , avec comme tags , Créteil, Maison du Hand, sport, Thierry Braillard
Un commentaire pour Le foot a Clairefontaine, le rugby Marcoussis, et le hand aura Créteil dès 2018

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *