Grands projets | Le Kremlin-Bicêtre | 05/09/2016
Réagir Par

Le Kremlin-Bicêtre lance son projet de ville avec budget participatif

Publicité

Quelles priorités entre un équipement ou nouveau service culturel ou sportif, le développement d'un cheminement vert ? Comment séquencer les différents chantiers? Autant de questions aux quelles vont devoir répondre les habitants du Kremlin-Bicêtre, avec à la clef la mise en place d'un budget participatif.

Le lancement officiel du projet de « fabrique » de la ville, se tiendra à l’occasion d’une réunion publique le 4 octobre. En attendant, la commune a commencé à questionner les habitants à l’occasion de sa fête de rentrée qui se tenait ce samedi septembre au stade des Esselières. Pour sonder les habitants, un stand proposait un écrivain public pour aider les gens à formuler leurs remarques et un vidéomaton recueillait des témoignages vidéo tandis que le service jeunesse de la ville déambulait également dans les allées avec sa caméra pour inciter les participants du village associatif à s’exprimer sur le vif. « Nous avons eu des personnes de tous les âges« , se réjouit Camille, l’écrivain public. Cinq questions étaient posées : « Pour vous le Kremlin-Bicêtre c’est quoi ? Qu’est-ce qui a changé au Kremlin-Bicêtre ? Si vous étiez le maire que feriez-vous ? Ce que vous aimez le plus au Kremlin-Bicêtre ? Ce que vous aimez le moins au Kremlin-Bicêtre ? »

« Je voudrais des balançoires et des vélos au parc Pinel, et plus de jeux gratuits », signent ainsi Stessy et Jeanne. « J’aime pas les épinards de l’école », lâche Founéba. « Je voudrais qu’on verbalise les propriétaires de chiens qui utilisent la rue Curie comme WC », s’agace M.F . « J’aime beaucoup la médiathèque« , « Je voudrais aussi une grande librairie », « j’aimerais une salle de massage« … les suggestions sont de tous ordres.  « Il y aura également un questionnaire en ligne pour que chaque habitant qui le souhaite puisse donner son avis », indique Béatrice Desmartin, responsable du projet de ville.

beatrice desmartin camille

Béatrice Desmartin et Camille

 

 

« Certaines personnes ne comprennent pas bien pourquoi on les sollicite à nouveau, alors que plan local d’urbanisme a été adopté », reprend Camille. « Le PLU est un outil, le projet de ville constitue l’étape suivante, et ne comprend pas que des questions d’urbanisme, explique Jean-Marc Nicolle, le maire MRC du Kremlin. Lors de la réunion du 4 octobre, nous allons faire un état des lieux avec également une partie financière, pour poser les enjeux. On ne peut pas tout faire en même temps alors que nous voulons maintenir le même taux d’imposition. C’est pourquoi  nous voulons fixer les priorités avec les habitants. »

Jean-Marc Nicolle

Après l’état des lieux et les retours du questionnaire, l’élaboration du projet passera ensuite par une série d’ateliers thématiques auxquels s’inscriront les habitants qui le souhaitent. Financièrement, ces contributions citoyennes se concrétiseront dans un budget participatif pour l’année 2017, qui pourrait être de l’ordre de 5% comme cela se pratique dans les villes qui l’ont expérimenté.

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi