Politique locale | Accueil Val de Marne (94) Champigny-sur-Marne | 07/03/2016
Réagir Par

Le maire de Champigny-sur-Marne dénonce l’usage de la réserve parlementaire de ses députés

Le maire de Champigny-sur-Marne dénonce l’usage de la réserve parlementaire de ses députés

Alors que Champigny-sur-Marne fait à la fois partie des 1ere et 5e circonscriptions législatives, dont les députés sont respectivement Sylvain Berrios, député-maire LR de Saint-Maur-des-Fossés, et Gilles Carrez, député-maire du Perreux-sur-Marne, la commune n’a pas touché de subside de leur réserve parlementaire, suscitant la colère du maire PCF de la commune, Dominique Adenot.

« Ce n’est malheureusement pas une surprise ! Cette année encore, les députés de droite du Val de Marne ont décidé d’oublier les Campinois dans l’utilisation de leurs réserves parlementaires », s’agace l’élu qui rappelle que le député-maire du Perreux a versé 200 000 € à la ville du Perreux, 50 000 € à celle de Nogent et 50 000 € à celle de Bry mais rien à Champigny. Du côté de la 1ère circonscription, le député-maire de Saint-Maur a majoritairement versé des subventions à des associations saint-mauriennes ainsi qu’à la ville de Saint-Maur (31 300 euros). « L’objet de la réserve parlementaire est ainsi tronqué. Cette disposition particulière de notre Loi de finance a été créée pour permettre aux députés et aux sénateurs de participer au financement d’opérations d’intérêt local. On pourrait se réjouir qu’elle s’adresse en partie à des associations qui participent au vivre-ensemble. Mais même la Cour des comptes constate qu’une bonne partie des attributions sert des projets forts éloignés de l’intérêt général. A mon sens, la réserve parlementaire est une aberration ; ce pouvoir discrétionnaire réservé à quelques-uns et leur permet de disposer à leur guise de l’argent public va à l’encontre d’une conception juste de la République. C’est le vote public des assemblées qui devrait guider l’octroi de subventions de ce type ; c’est le contrôle des citoyens qui garantirait à coup sûr, le financement de projets publics et utiles à toute la collectivité. La réserve parlementaire, c’est de l’argent public », poursuit le maire PCF.

A lire :

Comment nos députés ont dépensé leur réserve parlementaire 2015

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
26 commentaires pour Le maire de Champigny-sur-Marne dénonce l’usage de la réserve parlementaire de ses députés
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi