Politique locale | Accueil Val de Marne (94) Le Kremlin-Bicêtre | 14/06/2016
Réagir Par

Le maire du Kremlin-Bicêtre présente son programme de rentrée

Le maire du Kremlin-Bicêtre présente son programme de rentrée
Publicité

Une maison de santé pour pallier le déficit de médecins, la redynamisation du centre commercial Okabé,  un budget participatif pour 2017, des réunions et ateliers de concertation sur les questions emploi, logement, transport, sécurité, culture, sport, et la participation de la ville aux appels à projets sur le Grand Paris… voilà le carnet de rentrée annoncé par Jean-Marc Nicolle, maire MRC du Kremlin-Bicêtre,

dans un quatre pages diffusé aux habitants ce vendredi 10 juin.

Objectif du budget participatif? « Mieux répondre encore aux besoins de la population, et la responsabiliser aussi, à l’heure
où l’argent public se fait plus rare« , motive l’élu. Le calendrier de ce budget sera annoncé à la rentrée, ainsi que les modalités
de participation et son montant.

Concernant la Maison de santé, il s’agit pour l’instant d’une « piste » mais l’édile annonce que le travail est en cours avec  l’agence régionale de santé (ARS) et l’AP/HP, avec des secrétariats mutualisés pour les médecins, les pneumologues, cardiologues … ».

 

 

A propos d’Okabé, le maire veut rassurer. « Beaucoup de Kremlinois s’interrogent sur l’avenir du centre. Il n’y a aucun risque de fermeture. Au contraire. Des réorganisations sont en cours, et de nouveaux commerces, des locomotives sont recherchées. Des discussions avancent avec certaines enseignes. Mais cela demande du temps, sans doute aujourd’hui plus qu’hier, compte tenu du contexte économique morose.Dès le début 2017, les gens verront de nouveaux commerces ouvrir. Y compris à Okabé « , assure l’élu.

Enfin, Jean-Marc Nicolle a annoncé que la ville du Kremlin-Bicêtre candidatait aux appels à projets innovants proposés par la Métropole du Grand Paris et la Région Ile-de-France : « Inventons la Métropole » et « Dessine-moi le Grand Paris ». Les sites retenus seront communiqués en fonction de l’agenda souhaité par les deux entités publiques à l’origine de l’initiative.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Cet article est publié dans avec comme tags ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi