Publicité
Publicité: Entrepreneur#Leader CCI Ile-de-France
Histoire | Joinville-le-Pont | 21/01/2016
Réagir Par

Le poète Eric Dubois consigne les mémoires de Joinville-le-Pont sur Internet

Le poète Eric Dubois consigne les mémoires de Joinville-le-Pont sur Internet © Jean-Baptiste Mognetti
Publicité

Photographies anciennes ou récentes, cartes postales, vidéos, récits... Le poète Eric Dubois, éditeur de la revue en ligne Le Capital des mots,  rassemble les traces du passé et du présent de Joinville-le-Pont sur son site Internet, faisant régulièrement appel aux habitants pour enrichir cette mémoire.  Sa dernière initiative  : une association pour promouvoir la poésie.

Voyage immobile dans le temps suspendu, tel est le nom du site Internet dans lequel l’écrivain publie depuis 2014 clichés, cartes postales, récits et autre document relatif à Joinville-Le-Pont.

«Je souhaite inscrire  Joinville-le-Pont dans son histoire, son passé, son présent et son futur»,motive l’auteur.«Mes parents ont fui l’agitation et le bruit de Paris. Nous avons atterri ici par hasard parce qu’une connaissance habitait la commune. A l’époque, dans les années soixante, Joinville, c’était la campagne !» Et d’évoquer les guinguettes de chez Gégène ou du P’tit Robinson. «C’était là où les jeunes allaient pour faire la fête». Les studios de cinéma, il n’a pas vraiment connu, mais aime à les évoquer. «Beaucoup de films ont été tournés en noir et blanc dans les studios de Joinville et de Saint-Maur. La belle équipe (réalisé par Jean Duvivier en 1936) avec Jean Gabin, a été tournée ici et des scènes extérieures du Casque d’Or (réalisé par Jacques Becker en 1952), avec Simone Signoret et Serge Reggiani, aussi. »

Grâce aux appels à participation, des habitants lui ont envoyé des clichés anciens, d’autres ont livré leurs souvenirs de la commune dans les années cinquante et soixante. Au-delà des clichés de bâtiments qui n’existent plus, de voitures d’un autre âge, ou encore de vieilles photos de classe, se glissent aussi des souvenirs, des anecdotes sur telle prise de vue. Eric Dubois publie toutes les contributions et ajoute la sienne avec ses poèmes sur les quartiers de la ville.

joinville innondations 1910 Collection JC Baquiast

Inondations de 1910 Collection JC Baquiast

Envoyez vos contributions !

Pour enrichir le blog, Eric Dubois invite à les habitants à envoyer leurs documents sur Joinville photographies anciennes ou actuelles, vidéos, cartes postales, récits, témoignages, objets, etc.) via le formulaire contact du site www.joinvillelepont.eu ou directement à eric.dubois@orange.fr.

 

 

Une association pour promouvoir la poésie

Animateur de la revue de poésie Le Capital des mots depuis 2007, Eric Dubois milite aussi pour la diffusion de la poésie, à ses yeux injustement négligée. « Non, la poésie ne s’adresse pas à une élite, oui, elle s’adresse à tout le monde. Elle est chant permanent du quotidien, langage de toutes les aventures humaines« , défend l’auteur qui a lancé une pétition en ce sens en novembre 2015 avant de créer dans la foulée une association éponyme de sa revue, Le Capital des mots, pour agir en faveur d’une meilleure reconnaissance de ce genre littéraire. Voir la page Facebook.

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans , avec comme tags Joinville-le-Pont,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi