Logements | Accueil Val de Marne (94) Charenton-le-Pont | 14/04/2016
Réagir Par

Le projet Nexity sur l’ex-lycée Jaurès au Conseil municipal de Charenton-le-Pont

Le projet Nexity sur l’ex-lycée Jaurès au Conseil municipal de Charenton-le-Pont

Il n’y aura pas que le budget 2016 au menu du Conseil municipal de Charenton-le-Pont ce jeudi 14 avril. Le projet immobilier Nexity sur l’ancien lycée professionnel Jean Jaurès sera également discuté.

Le Conseil municipal votera en effet l’autorisation de signer un quatrième avenant à la promesse de vente relatif à la cession du terrain afin de proroger celle-ci. Plusieurs recours contre le projet ont en effet bloqué son avancement. Or, le promoteur n’achètera le terrain que lorsque les recours seront épuisés.

Une associiation de riverains s’oppose en effet à ce que cet ancien groupe scolaire, construit dans les années 1930 dans un style art déco par l’architecte Henri Guyon, fils de Georges, soit déconstruit. Depuis 2013, il a déposé plusieurs recours en justice contre le projet qui prévoit la construction de 70 logements de standing à des tarifs avoisinant les 10 000 euros le m2, face au bois de Vincennes.

« C’est le seul équipement public art déco situé face au bois de Vincennes. Il n’y a pas beaucoup de bâtiments remarquables comme cela à Charenton« , dénonce Michel Levi, à la tête de l’Association pour la sauvegarde et la reconversion du groupe scolaire Jean-Jaurès de Charenton  qui a déposé les recours. Ce lycée professionnel comprenait de nombreux ateliers de 500 m2 où l’on pratiquait de la menuiserie, on fabriquait de la tonnellerie pour le vin, activité qui fait partie de l’identité de Charenton. On y donnait même des cours d’oenologie fréquentés par le tout Paris. Au lieu d’être réhabilité, le lycée a malheureusement fermé en 2009, reconstruit sur un terrain entre l’autoroute le chemin de fer! A la place, est né un projet immobilier. »
« L’acquisition de ce terrain en zone inondable a coûté 5,4 millions d’euros à la ville il y a 10 ans », ajoute  Nadine Daou, vice-présidente de l’association. Alors que le projet prévoit de préserver la façade du bâtiment historique, le président de l’association dénonce une altération trop importante de cette façade et estime qu’il n’y a pas eu de réelle mise en concurrence. « Au départ, le groupe scolaire comprenait une école de filles et une école de garçons de huit classes chacune, avec un amphithéâtre – qui existe toujours- avec sa façade art-déco. Etant situé au Nord,  le rez-de-chaussée a été conçu avec une ouverture côté rue et une ouverture côté cour, permettant de ne jamais avoir à allumer dans la journée. C’est une architecture exceptionnelle, on aurait pu s’adapter à ce bâtiment au lieu de démolir ce chef d’oeuvre », pointe Nadine Daou, vice-présidente de l’association.

« Le projet respecte complètement la façade, il y a simplement des deux étages qui se transforment en trois étages car les hauteurs sous plafond étaient très hautes, mais cela ne l’altère en rien », réagit le maire LR de Charenton-le-Pont, Jean-Marie Brétillon. « Il y a eu une vraie mise en concurrence. Nous avons fait travailler neuf entreprises sur des esquisses, avec ou sans maintien de la façade existante, et choisi de préserver celle-ci. »

Ci-dessous le projet de résidence et encore en-dessous le bâtiment actuel

projet nexity gravelle

lycee jean jaures charenton

A la clef  : 16 millions d’euros pour la cession du terrain au promoteur par la ville de Charenton, propriétaire du site depuis le début des années 30 pour la partie située au 50 avenue de Gravelle, et depuis le 19ème siècle pour la partie située au 9 avenue Jean-Jaurès.

Début avril, le promoteur a commencé à commercialiser les appartements, sous réserve de leur construction.

Voir le site de l’association de défense du lycée.

Voir le projet immobilier sur le site du promoteur.

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Cet article est publié dans , avec comme tags , Logements
28 commentaires pour Le projet Nexity sur l’ex-lycée Jaurès au Conseil municipal de Charenton-le-Pont
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi