Politique locale | Accueil Val de Marne (94) L'haÿ-les-Roses | 22/06/2016
Réagir Par

Le tract LR sur l’ancien maire PS de L’Haÿ-les-Roses met le feu aux poudres

Le tract LR sur l’ancien maire PS de L’Haÿ-les-Roses met le feu aux poudres

« Patrick Sève ose revenir en politique », tel est l’intitulé du tract diffusé par la section Les Républicains de L’Haÿ-les-Roses, avec le soutien du maire LR de la ville, Vincent Jeanbrun. Un tract au vitriol pour inviter à signer une pétition contre le potentiel retour en politique de l’ex-maire socialiste.

Ce dernier, après avoir abandonné la course des sénatoriales de septembre 2011 où il menait la liste de gauche,  avait également  démissionné de la mairie début 2012,  suite à sa mise en examen pour octroi d’avantages injustifiés et soustraction de fonds publics. Il avait alors passé le témoin à Pierre Coilbault, battu ensuite aux municipales de 2014 par Vincent Jeanbrun. Alors que s’approchent à nouveau les sénatoriales de 2017, le retour de l’élu a été évoqué à nouveau ce printemps, soutenu par des élus comme le sénateur-maire d’Alfortville Luc Carvounas. Le lancement par l’ancien maire du think-tank Générations diversité a également attiré l’attention sur lui. C’est dans ce contexte que la section LR de L’Haÿ vient de lancer ce tract-pétition, rappelant en dix points la mise en examen de l’ancien édile, ainsi que sa condamnation par le Tribunal administratif de Melun à rembourser les frais d’avocat payés par la ville dans cette affaire, à savoir la somme de 43 845 euros. Condamnation contre laquelle Patrick Sève a fait appel.

« Mobilisons-nous pour empêcher son retour », invite le tract LR, qui exige le remboursement des 43 845 euros à la ville. Voir le tract. « Je ne suis pas à l’initiative de ce tract mais je le soutiens complètement. Beaucoup de nos concitoyens se sont émus du possible retour en politique de Patrick Sève et m’ont demandé de réagir. La section LR a simplement rappelé les faits et indiqué la somme que Patrick Sève doit à la ville. Il serait indécent de revenir dans le jeu politique sans rembourser la commune! », commente Vincent Jeanbrun.

« Je ne comprends pas l’utilité ni l’objet de ce tract aujourd’hui, alors qu’il n’y a rien de nouveau.  J’ai simplement organisé une soirée festive culturelle et aujourd’hui je me prépare à partir en vacances. Les sénatoriales sont dans 18 mois et je n’ai fait aucune déclaration à ce sujet. Mais à  force de me chercher, Vincent Jeanbrun va finir par me trouver! s’agace Patrick Sève. Concernant les frais d’avocat, je trouve effectivement scandaleux d’avoir à les payer alors que j’agissais dans l’exercice de mes fonctions. Que se passera-t-il si j’obtiens un non-lieu? » De son côté, la fédération départementale du PS qualifie la pétition-tract de « scandaleuse » et dénonce un « acharnement » contre l’ancien maire, expliquant cette initiative par une fébrilité de la part de l’actuel maire Vincent Jeanbrun. « Les habitants de L’Hay-les-Roses préfèreraient ainsi que leur maire, porte-parole des Républicains à la région leur explique pourquoi il souhaite augmenter de 15 euros par mois le Pass Navigo à tarif unique, pourquoi il est contre l’aide au logement social, pourquoi il souhaite que les lycéens fassent des tests salivaires, pourquoi l’aide à la contraception des femmes n’est pas sa priorité…Nous aussi nous allons aller tracter« , prévient Jonathan Kienzlen, secrétaire départemental du PS

 

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
19 commentaires pour Le tract LR sur l’ancien maire PS de L’Haÿ-les-Roses met le feu aux poudres
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi