Initiative | Val-de-Marne | 08/11/2016
Réagir Par

L’église catholique du Val-de-Marne met en place une cellule d’écoute pour les victimes d’abus sexuels

L’église catholique du Val-de-Marne met en place une cellule d’écoute pour les victimes d’abus sexuels

Les affaires de pédophilie au diocèse de Lyon n’ont pas seulement choqué la population mais aussi questionné l’Eglise catholique dans de nombreux diocèses, avec des réactions concrètes.

Le 21 juillet d’abord, la Conférence des évêques de France (CEF) a mis en ligne le site Luttercontrelapedophilie.catholique.fr.  Grâce à une carte de France, il permet aux personnes victimes ou à leurs proches d’adresser directement un témoignage à l’évêque du diocèse concerné par les faits. Le site propose aussi un accès à l’adresse mail « paroledevictimes@cef.fr ». En termes de prévention, le site propose aussi des repères sur la pédophilie (pédophilie et société, comprendre la pédophilie, la pédophilie face à la loi) ainsi que des clefs de prévention, des aides à la détection et les procédures à suivre pour alerter et agir. Les autres mesures prise par l’Eglise catholique pour éviter les dérives qui ont eu lieu sont également détaillées sur le site (Cellules d’écoute, commission nationale d’expertise, formation des prêtres et éducateurs…).

Une cellule d’écoute départementale avec une adresse e-mail

Dans le Val-de-Marne, l’évêché de Créteil a mis en place début septembre une cellule d’écoute pour les personnes ayant subi au sein de l’Eglise catholique du Val-de-Marne des abus sexuels.
Composée de magistrats, thérapeutes, prêtres… cette cellule est saisie par l’évêque lui-même. La mise en place de cette cellule d’écoute a été relayée essentiellement en interne, dans chaque paroisse, et fait aujourd’hui l’objet d’une communication publique suite à la journée de prière et de pénitence pour les victimes d’abus sexuels qui se tenait ce lundi  7 novembre, à l’inititaive de la CEF. Les 120 évêques français, invités à jeûner durant cette journée, étaient réunis à Lourdes pour leur traditionnelle assemblée plénière d’automne. Toutes les paroisses du diocèse du Créteil étaient invitées à s’associer à cette prière à l’initiative des curés et des équipes d’animation paroissiale (EAP). Concrètement, cette cellule d’écoute est accessible par mail à l’adresse suivante : paroledevictimes94@eveche-creteil.cef.fr. “Tous les messages reçus seront examinés avec bienveillance et traités de manière confidentielle”, indique l’évêché.

Pas de requête récente

Pour l’instant, personne n’a contacté la cellule d’écoute du Val-de-Marne, ni laissé de message sur le site national à propos d’une affaire dans le Val-de-Marne“, indique Philippe Guyard, économe diocésain, en charge de cette cellule. “L’évêque a en revanche été contacté directement par deux personnes âgées de 60-70 ans, pour des faits indiqués remontant à une cinquantaine d’années, mais les prêtres concernés étaient décédés“, ajoute l’économe.

Prévention via la formation

Au-delà des mesures pour recueillir la parole d’éventuelles victimes, l’évêché indique travailler aussi sur la prévention, notamment via la formation permanente des prêtres. “Nous avons un certain nombre de séances dans l’année, à laquelle assistent de nombreux prêtres, à l’occasion desquelles nous abordons ces thèmes, ainsi que l’attitude à adopter vis-à-vis des jeunes et les risques à éviter.”

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags Catholique, , Culte, Eglise,
Cet article est publié dans
Aucun commentaire pour L’église catholique du Val-de-Marne met en place une cellule d’écoute pour les victimes d’abus sexuels
    Ajouter une photo

    N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

    A lire aussi