Grève | Val de Marne | 13/12/2016
Réagir Par

Les agents du festival de l’Oh! en grève aujourd’hui

Les agents du festival de l’Oh! en grève aujourd’hui © Festival de l'oh Olivier Grossetete
Publicité

Alors que le Conseil départemental a confirmé la suppression de la journée festive du festival de l'Oh! en 2017 tout en maintenant les activités pédagogiques avec les collèges et les conférences de l'université populaire, les agents du service du festival de l’Oh! sont en grève ce mardi 13 décembre, soutenus par l'intersyndicale FSU, CGT et UGICT, CFDT.

Le service dédié au festival a en effet été supprimé et des agents ont été mis en mobilité au sein du Conseil départemental. Le directeur du festival, Olivier Meier, s’est vu lui confier une mission pour imaginer les modalités de la poursuite du festival, notamment partenariat avec la métropole et les territoires. « Il n’y a que deux agents concernés par la mise en mobilité », précise le président du Conseil départemental, Christian Favier, indiquant que leur situation est étudiée.

Rendez-vous a également été pris avec la métropole du Grand Paris pour plaider la cause de la journée festive, mais ce serait probablement pour 2018 car il est désormais compliqué de lancer les créations de spectacle à quelques mois de l’échéance.

En octobre, une trentaine de personnalités ont signé une lettre ouverte pour défendre le festival et une pétition a été signée par 700 personnes, indiquent les agents.

 

 

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi