Manifestation | Accueil | 11/10/2016
Réagir Par

Les agents du Val-de-Marne manifestent pour garder le service dédié au festival de l’Oh!

Les agents du Val-de-Marne manifestent pour garder le service dédié au festival de l’Oh!

Alors que le Conseil départemental du Val-de-Marne a annoncé cette année qu’il arrêterait d’organiser le weekend festif du festival de l’Oh! en raison des restrictions de budget,

invitant les territoires à prendre le relais pour organiser cette manifestation et restreignant son champ d’action à des initiatives qui se déroulaient en amont comme les interventions auprès des collèges et l’université populaire, le service qui était dédié à l’année à l’organisation de ce festival devrait être supprimé et la dizaine d’agents qui le composaient répartis dans les départements éducation, culture… Une mesure qui ne passe pas auprès des intéressés qui considèrent que toutes les activités organisées en dehors du weekend festif justifient le maintien du service.

Ce mardi 11 octobre, l’Intersyndicale CGT, Ugict-CGT, FSU et CFDT manifeste devant l’hôtel départemental pour réclamer le maintien de leur service et l’accompagnement progressif par le département du transfert de l’organisation du weekend festif vers les territoires.

“Le festival de l’Oh!, c’est aussi des actions pédagogiques, tout au long de l’année pour des milliers de collégiens qui participent à des parcours thématiques pour découvrir les métiers de l’eau et des croisières pédagogiques le long de la Seine et de la Marne; des dizaines de conférences-débats : les Mardis de l’Eau et l’UPEDD, des rencontres scientifiques pour les étudiants et chercheurs de l’Université Paris Est Créteil / UPEC, des parcours thématiques adaptés pour des publics spécifiques (enfants scolarisés en instituts, personnes porteuses de handicap), défend intersyndicale. Le festival de l’Oh! oeuvre à la valorisation de la place de l’eau auprès des habitants par la mise en réseau de nombreux partenaires : associations,
structures d’insertion, enseignants, artistes, travailleurs sociaux et services du Département.”

Lire aussi : 

Le festival de l’Oh! en quête de nouveaux parrains

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags Budget, , Université populaire, UPEDD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi