Publicité
Entreprises | Créteil | 06/12/2016
Réagir Par

Les chefs d’entreprise du Val-de-Marne ont confiance en l’avenir

Impossible d’entreprendre sans un peu d’optimisme. L’enquête Médiamétrie réalisée en septembre auprès de 4325 dirigeants de PME franciliennes dont 500 dans le Val-de-Marne, et dévoilée ce lundi 5 décembre à l’occasion du club conjoncture de la CCI du Val-de-Marne, en témoigne.

Ainsi, 24,3% des sondés évaluent leur chiffre d’affaires en hausse sur les six derniers mois, et 31,9% prévoient la même tendance pour les six mois à venir. L’indicateur d’activité au cours des six derniers mois progresse donc dans le Val-de-Marne, passant de -25 en 2015 à -15 en 2016, un chiffre juste au dessous de la moyenne en Ile-de-France. De la même façon, s’il reste dans le négatif (à – 9 points), l’indicateur de santé financière évolue positivement dans le Val-de-Marne, passant de -16 à -9 et se situant à un niveau similaires à l’ensemble des entreprises franciliennes. « 70% des dirigeants Val-de-Marnais estiment que leur situation financière est normale ou bonne : c’est un signe encourageant« , commente Guy Detrousselle, directeur du pôle Val-de-Marne et auteur de l’enquête pour Médiamétrie.

Autre paramètre essentiel qui témoigne d’une dynamique économique : la capacité d’investissement des entreprises. Sur ce point, 50% des chefs d’entreprises interrogés assurent avoir maintenu leurs investissements pendant le 1er semestre 2016, et envisagent de continuer sur la même lancée pendant la seconde partie de l’année. 29% vont les renforcer pendant le deuxième semestre 2016. « C’est une moyenne supérieure à celle constatée en Ile-de-France. On retrouve les statistiques de l’année 2010. C’est un bon indicateur« , estime Guy Detrousselle.

Concernant les effectifs, et donc l’emploi, 80% des chefs d’entreprises ont déclaré leur effectif stable par rapport à 2015, et assuré de le maintenir jusqu’à la fin de l’année. 16% des sondés déclarent même envisager l’embauche de nouveaux collaborateurs sur le deuxième semestre 2016, contre 6,1% qui envisagent de les diminuer. « Il y a une vraie dynamique, supérieure à celles de l’échelle régionale et de l’échelle nationale. En plus, elle se répercute sur tous les secteurs d’activités, et c’est d’autant plus vrai pour les entreprises liés à la construction« , conclut Guy Detrousselle. Selon lui, l’activité économique du Val-de-Marne, qui repose notamment sur ses trois spécialités, l’agro-alimentaire, la santé et la logistique, affiche donc une bonne forme d’ensemble, si l’on se base sur l’échantillon interrogé.

Club-Conjoncture-CCI-Créteil-décembre-2016 (2)

Réalisée par téléphone du 5 au 23 septembre 2016, l’enquête de Médiamétrie porte sur un échantillon de 4235 dirigeants de PME. 501 dirigeaient une entreprises de moins de 500 salariés dans le Val-de-Marne ; 3118 dans les autres départements d’Île-de-France et 706 dans les autres départements de France métropolitaine.

Cet article est publié dans , avec comme tags CCI du Val de Marne, Créteil

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *