Polémique | Accueil Val de Marne (94) Val de Marne | 23/02/2016
Réagir Par

Les désignations des représentants régionaux dans les lycées d’Ile-de-France font polémique

Les désignations des représentants régionaux dans les lycées d’Ile-de-France font polémique

Le Conseil régional d’Ile-de-France a désigné ses représentants au sein des Conseils d’administration des lycées lors de sa séance de vendredi. Dans le Val-de-Marne, 76 lycées sont concernés avec à chaque fois quatre postes, deux de titulaires, deux de suppléants.

Cette désignation n’a pas manqué de faire polémique entre la droite, la gauche et le FN.

Télécharger le détail des désignations dans les lycées du Val-de-Marne Les personnes qui ne sont pas des élus régionaux sont signalées par des astérisques.

Du côté du Front National, Wallerand de Saint-Just a dénoncé un accord entre LR et PS pour éviter que des candidats FN ne siègent dans des conseils d’administration. De leurs côtés plusieurs élus de gauche ont dénoncé le fait qu’aucun élu de l’opposition ne figure parmi les représentants, et qu’une partie de ces derniers ne soient pas des élus de la région. Certains sont par exemple des conseillers d’opposition LR ou des ex-candidats à des élections locales.  « Les candidats malheureux, surtout s’ils habitent dans une ville dont la majorité est de gauche se voient donc repêchés« , dénonce Fabien Guillaud-Bataille, conseiller régional et secrétaire du PCF Val-de-Marne qui regrette que des « chefs de file de l’opposition municipale, conseiller municipaux ou candidats aux dernières municipales voire départementale se retrouvent porte-paroles d’une institution à laquelle ils ne sont pas liés d’autre sorte que par leur appartenance à un parti de droite. » Même colère au MRC. « Alors que sous l’ancienne majorité, Jean-Paul Huchon avait permis en 2015 à des conseillers régionaux d’opposition d’occuper certaines de ces places, Valérie Pécresse vient de mettre fin à cette pratique alors qu’elle l’avait réclamée il y a encore quelques mois. Faites ce que je dis, pas ce que je fais !« , dénonce ainsi Jean-Marc Nicolle, maire-conseiller régional du Kremlin-Bicêtre et secrétaire du MRC Val-de-Marne. « Ces militants politiques n’ont aucune légitimité à représenter la Région car ils n’en sont ni élus, ni fonctionnaires. C’est inadmissible et cela témoigne d’une conception des institutions et de l’intérêt général au service et aux ordres d’un parti politique. Ce sont des pratiques de république bananière inqualifiables !« , conclut l’élu.

« Je suis surpris par ces réactions, répond Vincent Jeanbrun, maire-conseiller régional LR de L’Haÿ-les-Roses et porte-parole du groupe LR à la région. Tout d’abord, seule la majorité siégeait dans les lycées jusqu’à deux mois avant la fin de la mandature. Ensuite, ce-sont les groupes d’opposition eux-même qui ont proposé de ne pas siéger, pour éviter que le FN ne siège aussi. Concernant la présence de représentants non élus régionaux, elle s’explique par le fait qu’il y a 2000 postes à pourvoir, entre les titulaires et les suppléants, ce qui reviendrait à une vingtaine de lycées par élu, sachant que les conseils d’administration se tiennent souvent aux mêmes dates. Afin de s’assurer que les représentants siégeront bien au CA, Valérie Pécresse a proposé que sur chaque lycée, un élu régional titulaire puisse s’entourer de personnes qualifiées qui connaissent bien les problématiques du territoire et soient vraiment présentes. En outre, les représentants de la région ne sont pas les seuls représentants de collectivités locales à siéger dans les CA des lycées, il y a aussi des représentants de  la ville par exemple. »

« Parmi ces représentants qui ne sont pas des élus de la région, le caractère de ‘personne qualifiée’ est assez discutable. La région aurait pu choisir des présidents d’associations d’élèves par exemple, mais on retrouve même le frère d’un maire dans un autre département », maintient Jonathan Kienzlen, conseiller régional et secrétaire du PS Val-de-Marne.

Télécharger le détail des désignations dans les lycées du Val-de-Marne Les personnes qui ne sont pas des élus régionaux sont signalées par des astérisques.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Cet article est publié dans avec comme tags Conseil régional d'Ile de France, Lycée
5 commentaires pour Les désignations des représentants régionaux dans les lycées d’Ile-de-France font polémique
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi