Société | Accueil Val de Marne (94) Valenton | 30/09/2016
Réagir Par

Les gens du voyage de passage ont enfin trouvé une terre d’accueil, à Valenton

Les gens du voyage de passage ont enfin trouvé une terre d’accueil, à Valenton
Publicité

Françoise Baud, maire PCF de Valenton, a annoncé lors du Conseil municipal de ce jeudi 29 septembre que sa ville s’était vu proposer d’accueillir l’aire de grand passage pour gens du voyage du côté de la Fontaine Saint Martin, et qu’elle avait bien l’intention d’accepter, officialisant ainsi publiquement le lieu choisi pour cette aire

après le refus des habitants du plateau briard et de leurs élus de l’accueillir à Santeny. Lundi 26 septembre, le sujet avait animé le débat de la séance exceptionnelle du Conseil départemental dédiée à l’activité de l’Etat. Françoise Lecoufle, maire LR de Limeil-Brévannes, commune limitrophe de Valenton, avait notamment évoqué l’hypothèse de ce site valentonais, proche du complexe sportif Didier Pironi de Limeil, exigeant d’être concertée elle aussi au cas où serait confirmée l’hypothèse, indiquant que le site était déjà régulièrement occupé et que cela impactait directement sa commune.  Si l’idée va au bout, ce n’est donc pas le T11 mais le T12 qui accueillera l’aire. Le vote définitif du schéma départemental d’accueil des gens du voyages, qui, au-delà de la question de l’aire de grand passage, traite aussi des obligations par ville d’aménager de petites aires d’accueil, et des modalités d’accompagnement social des familles, doit être voté lors de la séance du Conseil départemental du 17 octobre.

A lire aussi :

L’aire de grand passage des gens du voyage pimente les échanges entre élus et préfet

 

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
6 commentaires pour Les gens du voyage de passage ont enfin trouvé une terre d’accueil, à Valenton
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi