Publicité
Publicité : Ordival 94
En images | Saint-Maur-des-Fossés | 15/11/2016
Réagir Par

Les inconditionnels de Nicolas Sarkozy gonflés à bloc au meeting de Saint-Maur

Les inconditionnels de Nicolas Sarkozy gonflés à bloc au meeting de Saint-Maur
Publicité

Les drapeaux bleu-blanc-rouge étaient nombreux ce lundi soir sur les gradins presque remplis du centre sportif Pierre Brossolette de Saint-Maur-des-Fossés. Devant près de 2000 personnes, Nicolas Sarkozy tenait son dernier meeting en Ile-de-France avant le premier tour des primaires de la droite et du centre qui se tiennent ce dimanche 20 novembre.

Des inconditionnels de l’ancien chef d’Etat venus de toute la région pour participer à ce moment de liesse, à l’instar de Richade,  Parisien de 18 ans qui depuis qu’il  a commencé à s’intéresser à la politique, ne s’est jamais départi de la ligne Nicolas Sarkozy, et ne manque aucun meeting près de chez lui. « Les hommes politiques, ce-ne sont pas des yaourts, on ne change pas de marque après avoir goûté une fois« , motive le jeune homme.

Meeting Primaire Sarkozy Saint-Maur Novembre 2016 Richade

Même position pour Michel Bourg, conseiller municipal délégué d’Athis-Mons, qui a toujours voté pour l’ancien président dans les scrutins internes au parti depuis 2007.  Un couple de Roumains saint-mauriens, arrivés en France il y a une quinzaine d’années, sont  venus avec leurs trois jeunes enfants, et n’auraient loupé l’occasion pour rien au monde. « J’aime Nicolas Sarkozy car il est droit, il est carré, courageux« , résume la femme. »Et même s’il nous expulsait, c’est pas grave, c’est le seul qu’on veut », enchaîne le père. « Il pense juste », ajoute la fille aînée, âgée d’une douzaine d’années. A l’autre bout de la halle encore, deux amies se sont dépêchées depuis Gournay, drapeaux en main et même conviction. « Nous n’avons jamais douté« , posent-elles. La musique se fait plus forte, les basses s’amplifient, les drapeaux commencent à s’agiter. Vers 19h30, le meeting est lancé.

Meeting Primaire Sarkozy Saint-Maur Novembre 2016 Christian Cambon

C’est d’abord un Christian Cambon conquérant qui monte sur la scène, appelant à voter pour l’ancien président pour remplacer « celui que le New-York Times appelle le mort-vivant ».  « Moi je parie sur l’autorité, la compétence, l’énergie, je vote Nicolas Sarkozy », achève le sénateur-maire de Saint-Maurice dans les applaudissements. Lui succède Sylvain Berrios, député-maire de Saint-Maur, hôte de la soirée, qui attaque sur la fermeture des voies sur berge initiée par Anne Hidalgo, largement huée, et enchaîne sur la réforme des rythmes scolaires. Dans les premiers rangs, les maires pro-Sarkozy ne manquent pas à l’appel, de Didier Gonzales (Villeneuve-le-Roi) à Richard Dell’Agnola (Thiais) en passant par Marie-Carole Ciuntu -Sucy-en-Brie), Ivan Femel (Noiseau), Sylvie Gérinte (Marolles-en-Brie), Gérard Guille (Villecresnes). Marie-Anne Montchamp, ancienne secrétaire d’Etat et ancienne députée de Nogent- Le Perreux, est également présente, tout comme Eric Ciotti, président du Conseil départemental des Alpes maritimes, assis à côté de l’épouse de l’ancien chef d’Etat, Carla Bruni.

Meeting Primaire Sarkozy Saint-Maur Novembre 2016 Sylvain Berrios

Dans son discours d’une petite heure, Nicolas Sarkozy attaque par la question du djihadisme et du terrorisme pour enchaîner sur les questions d’intégration, d’immigration. « La France a le droit d’avoir des frontières ! Essayez donc d’aller travailler aux Etats-Unis sans visa ni green-card! » lance l’ex-président, invitant à investir dans un « plan Marshall pour l’Afrique« . Au programme aussi, les questions de sécurité, de justice des mineurs, d’école, de fiscalité, avec sur chaque sujet un appel à l’autorité. « Elle est où l’autorité de l’Etat quand…? », décline ainsi l’ancien chef d’Etat à plusieurs reprises, qu’il s’agisse de Notre Dame des Landes, de l’affaire Léonarda, du mouvement Nuit debout…  Le candidat dessine une « France du quotidien » dont il veut être le porte-parole.

Meeting Primaire Sarkozy Saint-Maur Novembre 2016 Drapeaux

Concernant l’éducation, l’ancien président défend « ‘une école de la République dont le but n’est pas que vos enfants ne s’ennuient pas« , « une école avec des notes et des classements », « une école où quand le maître rentre, les élèves se lèvent », « une école qui apprend qu’une vie sans épreuve n’existe pas« , et indique que s’il est élu « chaque élève de CP devra savoir lire avant de pouvoir passer au CE1 ». Le candidat prône également une étude surveillée pour tous afin que les élèves aient fait leurs devoirs avant de rentrer chez eux. Concernant les élèves qui décrochent au collège, l’ancien président pointe « la petite dizaine de perturbateurs professionnels » dans les établissements et propose des « internats avec encadrement éducatif renforcé« , avec suppression des allocations familiales pour les parents qui refusent. Une proposition adoubée d’applaudissements de la salle. L’ex-président évoque également les mineurs délinquants. « Un mineur de 1945 ne ressemble pas à un mineur de 2016« , motive-t-il, invitant à revoir la justice des mineurs. Quant aux jeunes de 18 à 25 ans, qui ne sont ni en étude, ni au travail, direction le service militaire obligatoire, annonce le candidat, également applaudi.

Meeting Primaire Sarkozy Saint-Maur Novembre 2016 Nicolas Sarkozy

En matière de fiscalité, l’ancien président promet la suppression des charges sociales sur les emplois familiaux, défend « l’héritage, l’un des plus beaux mots de la langue française ».  Une phrase qui  suscite l’enthousiasme et une vague de « On va gagner ! » depuis les gradins.

Sur le plan international, l’ancien président propose d’imposer une taxe carbone de 1 à 3% sur tous les produits américains si Donald Trump ne respecte pas l’accord sur le climat et appelle à une Europe qui « doit exprimer une force ».

Le discours s’achève par quelques piques envers les concurrents politiques, notamment François Bayrou, considéré comme « l’allié fidèle de la gauche » qui « n’a rien à faire dans la majorité ». « Moi je veux des vrais centristes qui sont avec nous matin, midi et soir et qui ne nous trahissent pas. (…) Quel sera le Fessenheim de François Bayrou« , interpelle le candidat. « C’est un temps pour les marins solides, pas pour les girouettes », achève-t-il. Quant à la famille Le Pen, l’ancien maire de Neuilly se félicite qu’elle n’ait pas gagné aux régionales, alors qu’elle voyait déjà « la fille au Nord, la nièce au Sud« . Dans les Hauts de France comme en Paca, la gauche s’est en effet désistée au profit du candidat de droite, Xavier Bertrand dans le Nord, Christian Estrosi dans le Sud, pour faire barrage au FN qui était arrivé largement en tête dans les deux régions.

Meeting Primaire Sarkozy Saint-Maur Novembre 2016 Salutations

Le Front National, justement, s’est invité à l’extérieur du meeting, avec près d’une trentaine de sympathisants venus de tout le département pour tracter contre l’ancien chef de l’Etat. « Marine au pouvoir, Sarkozy au Qatar!« , lance le secrétaire départemental, Dominique Bourse-Provence. « Nous avons au moins 7-8 personnes qui nous ont confié que si Nicolas Sarkozy n’était plus en lice, elles voteraient pour Marine« , se réjouit de son côté Thierry Devige. « Je crois qu’ils prennent leurs désirs pour des réalités« , commente sur ce point Richade, le jeune militant LR parisien.

Meeting Primaire Sarkozy Saint-Maur Novembre 2016 Manif FN

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

48 commentaires pour Les inconditionnels de Nicolas Sarkozy gonflés à bloc au meeting de Saint-Maur
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi