Publicité
Publicité : WELCOME 94 - l'évènement 2019 pour les entrepreneurs du Val-de-Marne
Société | Villiers-sur-Marne | 03/11/2016
Réagir Par

L’Etat ferme la mosquée salafiste El-Islah de Villiers-sur-Marne

L’Etat ferme la mosquée salafiste El-Islah de Villiers-sur-Marne
Publicité

C’est en regard des dispositions de l’article 8 de la loi sur l’état d’urgence, permettant la fermeture des lieux de culte au sein desquels sont tenus des propos 

constituant une provocation à la haine ou à la violence ou une provocation à la commission d’actes de terrorisme ou faisant l’apologie de tels actes, que le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, a annoncé ce jeudi 2 novembre la fermeture administrative de quatre mosquées dont la mosquée El Islah de Villiers-sur-Marne. D’autres moquées ont été fermées ce mercredi dans les Yvelines et en Seine-Saint-Denis.

« Sous couvert de but cultuel, ces lieux abritaient des réunions visant en réalité à promouvoir une idéologie radicale, contraire aux valeurs de la République et susceptible de constituer un risque grave d’atteinte à la sécurité et à l’ordre publics« , motive le ministère.

La mosquée salafiste avait fait l’objet d’une perquisition administrative le mercredi 30 septembre, qui avait mis en évidence l’existence sur place « d’une école coranique clandestine« , selon les autorités, et donné lieu à trois interpellations. La mosquée était dans le viseur des services de renseignements depuis plusieurs années alors que plusieurs procès de djihadistes avaient fait état de leur radicalisation dans ses murs.

Suite à la perquisition de fin août, le maintien de la mosquée ou pas faisait partie des objets de polémique en ville. Mi-octobre, le FN avait du reste lancé une vaste opération de tractage en ville sur le sujet. « Nous étions 25 ce vendredi pour boiter toute la ville en trois heures de temps. Cette action n’est bien sûr pas étrangère à la décision du préfet!« , se réjouit du reste Dominique Bourse-Provence, secrétaire départemental du FN.

De leur côté, les élus PS locaux, Pascale Delhaye, Frédéric Massot et José Neto, se sont félicités de cette fermeture. « Nous saluons la décision courageuse du ministre, qui repose sur une enquête rigoureuse et une analyse juridique de la situation, en dehors de tout préjugé. Elle met fin aux errances du maire et de sa municipalité, dont on ne peut que regretter l’aveuglement et l’inefficacité dans la gestion de ce dossier. Nous déplorons que les Villiérains payent aujourd’hui une vision clientéliste des relations communautaires » appuient les élus dans un communiqué, tout en insistant « pour que tout soit mis en oeuvre afin que les concitoyens musulmans puissent avoir les moyens d’exercer leur culte en toute clarté et en toute sérénité.« 
A lire 

https://94.citoyens.com/2016/perquisition-a-lecole-coranique-de-la-mosquee-el-islah-de-villiers-sur-marne,01-09-2016.html

https://94.citoyens.com/2016/le-verdict-est-tombe-pour-les-djihadistes-de-champigny-sur-marne,12-04-2016.html

https://94.citoyens.com/2016/jacques-alain-benisti-la-mosquee-de-villiers-sur-marne-na-jamais-ete-un-repere-de-djihadistes,13-04-2016.html

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

20 commentaires pour L’Etat ferme la mosquée salafiste El-Islah de Villiers-sur-Marne
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi