Société | Val de Marne | 21/03/2016
Réagir Par

L’expresso du lundi 21 mars en Val-de-Marne

L’expresso du lundi 21 mars en Val-de-Marne © V Sytrota
Publicité

Comme il n'est pas possible de traiter tout le flux de l'actualité riche et intense du département de manière détaillée, cette nouvelle rubrique, l'Expresso, proposera désormais chaque jour quelques nouvelles en bref.

Faire-part : disparition de Georges Auvray à Créteil

Le collectif des amis de Lac de Créteil font part du décès de Georges Auvray, qui contribuait à l’entretien du lac et du parc. Une cérémonie à sa mémoire se tiendra ce mardi 22 mars à l’église Saint-Christophe de Créteil (4 rue Félix Maire) à 10 heures.

L’actrice Aurore Clément décorée de la distinction numérique au festival Films de femmes

La Distinction numérique, créée par l’Ina (Institut National de l’Audiovisuel de Bry-sur-Marne) afin de rendre hommage aux personnalités qui participent à l’enrichissement du patrimoine audiovisuel et culturel français,  a été remise ce samedi 20 mars à l’actrice Aurore Clément, invitée d’honneur du festival, des mains de Laurent Vallet, président de l’INA. La Distinction numérique d’Aurore Clément rassemble, sur une tablette numérique, 150 documents télévisés, radiophoniques ou photographiques ayant trait à la comédienne française et qui constituent son « patrimoine audiovisuel ». Ce sont au total plus de 65 heures d’images et de sons qui lui sont ainsi restitués, indique l’Ina.

Avant elles, l’Ina a récompensé de cette distinction :  Robert De Niro, le 14 mai 2011 – Gérard Depardieu, le 9 octobre 2011 – Jacques Chancel, le 24 novembre 2011 – Juliette Gréco, le 7 mars 2012 – Nanni Moretti, le 25 mai 2012 – Catherine Ringer, le 26 novembre 2012 – Michel Drucker, le 13 décembre 2012 – Steven Spielberg, le 18 mai 2013 – Bernard Hinault, le 27 juillet 2013 – Serge Lama, le 25 novembre 2013 – Line Renaud, le 28 décembre 2013 – Gilles Jacob, le 19 mai 2014 – Quincy Jones, le 3 juillet 2014 – Louis Schweitzer, le 17 octobre 2014 – Jean-Michel Jarre, le 16 décembre 2014 – Isabella Rosselini, le 23 mai 2015 – Michel Polnareff, le 20 juin 2015 – Sylvie Guillem, le 29 juin 2015 – Jean- Paul Belmondo, le 13 octobre 2015 – William Leymergie, le 8 novembre 2015.

 

 

Catherine Procaccia, fleuriste d’un jour à Saint-Mandé

Après le préfet Thierry Leleu, la sénatrice LR du Val-de-Marne, Catherine Procaccia, a joué le jeu de l’opération artisan d’un jour, organisée par la Chambre des métiers (CMA94) qui proposait aux élus ou personnalités départementales de s’essayer à un métier manuel à l’occasion de la semaine de l’artisanat, en se rendant chez l’artisan fleuriste Christian Collin de Saint-Mandé. « Ce vendredi, j’ai tenté de faire un bouquet rond, discuté des modalités d’approvisionnement à Rungis, de l’apprentissage, des 35 h, et autres règles du droit du travail. Une matinée intéressante pour Pascal May, propriétaire de la boutique,  qui a pu discuter avec un parlementaire, et pour moi qui ait pu discuter concrètement d’une activité que je connaissais mal« , confie la sénatrice.

Catherine Procaccia Fleurs Saint mande

Laurence Abeille revient sur le vote de la loi biodiversité à l’Assemblée nationale

Laurence Abeille 2Cheffe de file du groupe EELV de l’assemblée nationale pour le projetde loi biodiversité, la députée écologiste du Val-de-Marne Laurence Abeille se réjouit de l’adoption du texte en seconde lecture le 17 mars dernier.  » Le vote en deuxième lecture du projet de loi sur la biodiversité aura permis d’améliorer sur un certain nombre de points un texte très amoindri lors de son examen en première lecture au Sénat » se réjouit la députée, citant le maintien et le renforcement du préjudice écologique « symbole fort qui aura un effet incitatif et pédagogique certain sur les comportements des entreprises ». « L’interdiction des pesticides néonicotinoïdes est une excellente nouvelle et constitue un premier pas essentiel vers la protection des pollinisateurs, et plus largement de la santé humaine. Les parlementaires ont su résister, au terme d’un intense débat, aux pressions émanant du ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, qui a tenté de rappeler à l’ordre les députés à travers une lettre. Des pressions exercées surtout par les firmes agrochimiques », tacle également la parlementaire. « Un regret demeure, celui de voir l’interdiction des néonicotinoïdes et produits traités aux néonicotinoïdes repoussée au 1er septembre 2018″, note l’élue qui  déplore également le « rejet des dispositions visant à interdire le chalutage en eaux profondes, qui a un impact extrêmement néfaste sur la biodiversité marine et la survie d’espèces menacées d’extinction. » L’élue regrette en outre « que le chantage à l’emploi soit systématiquement invoqué sur les sujets de protection de l’environnement. Dans ce cas précis, ce sont les artisans pécheurs qui se retrouvent directement menacés dans leur activité par la pêche industrielle et ses pratiques ». Enfin, Laurence Abeille estime également « le recul opéré sur l’amendement « taxe sur l’huile de palme » parfaitement regrettable. Si le montant de la taxe additionnelle reste progressif pour atteindre 90€ la tonne en 2020, il est inquiétant de voir la mise en place de dérogations pour les productions dites « durables » » Voir le dossier législatif: http://www.assemblee-nationale.fr/14/dossiers/biodiversite.asp

La championne de natation Muriel Hermine à l’école de la deuxième chance

Muriel Hermine, championne de natation synchronisée aujourd’hui devenue coach mental,  était à la rencontre des stagiaires de l’École de la 2e Chance du Val-de-Marne sur le site d’Orly, le vendredi 18 mars dernier pour échanger avec les élèves. Pour rappel, l’E2C accueille les élèves sortis sans qualification du système scolaire et les aide à retrouver un projet professionnel tout en les remettant à niveau sur les fondamentaux. La championne sportive souhaitait intervenir autour d’un principe « il n’y a pas d’échec, seulement des expériences et des apprentissages ».
Muriel Hermine E2C

Les gazelles d’ADP sont parties courir pour les enfants malades de l’Institut Gustave Roussy

Ce jeudi 17 mars, 7 équipages de collaboratrices des  plateformes aéroportuaires parisiennes d’ADP sont parties de aéroport de Paris-Orly à bord de leurs 4×4 pour participer au Rallye Aïcha des Gazelles du 18 mars au 2 avril.  Dans le cadre d’un parrainage par l’association Louis Carlesimo et le soutien de la fondation ADP, les jeunes femmes sont parties courir  au profit de dix enfants atteints de cancer et suivis à l’Institut  Gustave Roussy (IGR) de Villejuif. « Existant depuis 1990, le Rallye Aïcha des Gazelles est le seul rallye raid international 100% féminin. Il rassemble chaque année près de 160 équipages, soit 320 participantes issues de 33 nationalités différentes dans le désert marocain pour une course d’orientation à la boussole basée sur l’endurance, l’entraide et le respect de l’environnement. A l’arrivée, les « gazelles » seront jugées non pas sur la vitesse mais sur le nombre de kilomètres parcourus et sur les émissions de CO2« , indique ADP.

gazelles ADP

 

Télécharger l'article au format PDF :
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi