Formation | | 23/06/2016
Réagir Par

L’Ifrac s’installe au Min de Rungis pour former les chauffeurs

L’Ifrac s’installe au Min de Rungis pour former les chauffeurs

Depuis mars dernier, l’Ifrac, qui forme des chauffeurs en tout genre, du chef d’entreprise d’une société de transports aux poids-lourds, en passant par les VTC, depuis une vingtaine d’années, a ouvert un centre de formation sur le MIN de Rungis. Ce mercredi 22 juin, l’Institut organisait ses premières portes ouvertes.

Les formations les plus demandées actuellement sont la formation pour devenir chauffeur VTC, conducteur accompagnateur de personnes à mobilité réduite (TPMR) ou encore Caces (certificat d’aptitude à la conduite en sécurité) qui permet d’exercer le métier de cariste. Certaines formations sont entièrement financées par Pôle Emploi car elles permettent de trouver un emploi immédiatement“, explique Aurélie Baillat, responsable du site de Chevilly-Larue.  Les élèves pratiquent sur les pistes spéciales louées au sein du marché et apprennent aussi d’autres matières, comme par exemple l’Anglais ou les bases du tourisme. ” Certaines formations exigent également d’apprendre les premiers gestes pour porter secours.  Chaque année, on forme plus de 5000 personnes : du chauffeur VTC au conducteur de poids-lourds en passant par l’artisan qui veut fonder sa société au transport de personnes“, détaille Claude Cibille, responsable du développement.

Ifrac-Chevilly-Larue (2)

Ifrac-Chevilly-Larue (3)

 

L’IFRAC de Chevilly-Larue est implanté au 36, rue du Séminaire (bâtiment G5C – Tram n°7 ou TVM arrêt “Porte de Thiais”). D’autres centres de formations sont installés à Pantin et à Aix-en-Provence. Plus d’informations en ligne.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
8 commentaires pour L’Ifrac s’installe au Min de Rungis pour former les chauffeurs
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi