Politique locale | Villejuif | 02/02/2016
Réagir Par

Majorité plurielle : les écologistes en plein dilemme à Villejuif

Publicité

A Villejuif, le dépôt de plainte pour chantage de la première adjointe Natalie Gandais (EELV) contre le maire (LR) Franck Le Bohellec et un adjoint, a eu pour effet immédiat le retrait de ses délégations, assorti d'un communiqué signé solidairement par les trois autres groupes de la majorité plurielle (LR, UDI et DVG). Depuis, la situation est compliquée et les écologistes sont en plein dilemme.

Trois autres élus EELV étant membre de l’exécutif, dans le cadre de l’Union citoyenne conclue au moment des municipales entre les groupes LR, UDI, DVG et EELV, la question se pose de leur maintien dans l’équipe.

Réunis pour discuter de la situation, les écologistes ont finalement décidé de tenter de poursuivre l’Union citoyenne, en raison des projets dans lesquels plusieurs élus se sont investis depuis 2014, à condition que Natalie Gandais récupère ses délégations. « La plainte pour chantage portait sur le retrait de mes délégations. S’ils décident de me les rendre, la plainte tombera d’elle-même« , indique l’élue. Pour soutenir cette demande, une pétition d’habitants vient d’être lancée en ligne, qui a pour l’instant recueilli une vingtaine de signatures.

Au sein de l’Union citoyenne, les autres partenaires ne semblent pas en revanche envisager la situation sous le même angle. « J’ai découvert dans la presse que Natalie Gandais avait porté plainte contre moi. C’est une manière un peu cavalière de discuter, commente ainsi Edouard Obadia, adjoint UDI. Il est compliqué de travailler avec quelqu’un qui a porté plainte. Et lorsqu’il s’agit de la première adjointe, cela pose vraiment un problème de confiance« , poursuit l’élu qui précise se réserver le droit d’attaquer à son tour en diffamation.

 

 

Du côté des divers gauche, même position. « Il y a eu rupture de confiance. Et on ne peut pas dire j’arrête tout après avoir lancé la procédure. S’il y a vraiment eu chantage et s’il y a vraiment eu malversation, c’est désormais à la justice de trancher », pointe Philippe Vidal, le deuxième adjoint.

Ce dernier souhaite en revanche que les autres adjoints ou délégués écologistes restent dans l’exécutif, à savoir Monique Lambert-Dauvergne, Sylvie Thomas et Patrick Stagnetto. « D’abord car leur présence permet de respecter l’équilibre droite-gauche de l’Union citoyenne, ensuite et surtout en raison de la qualité de leur engagement. Ce-sont les bonnes personnes au bon endroit et il serait dommage de les perdre », note l’adjoint DVG. « Nous n’avons rien à reprocher à ces trois élus », pointe également Edouard Obadia.

Difficile toutefois d’être à la fois dedans et dehors pour les élus concernés. « Nous soutenons la démarche de Natalie Gandais d’avoir fait un signalement au procureur de la République. Elle n’a pas eu l’écoute qu’elle aurait dû avoir sur ce dossier qui dure depuis le début du mandat. Bien sûr nous sommes investis et avons des projets, mais nous nous sommes faits élire pour travailler en transparence, et sans Natalie dans l’équipe, cela ne sera plus pareil. Pour l’instant, nous n’avons pas décidé, mais nous penchons quand même un peu plus pour sortir de l’exécutif si Natalie n’y est plus », analyse Monique Lambert-Dauvergne, 9e adjointe.

La question devrait être tranchée d’ici le vendredi 12 février, date du prochain Conseil municipal. Pour Natalie Gandais, ce sera quitte ou double. Si elle ne récupère pas ses délégations, elle sera sans doute destituée de son statut de première adjointe.

Concernant le rapport de force politique, la majorité municipale ne serait pas mise en difficulté en cas de départ des écologistes, à quelques voix près.

A lire aussi :
Natalie Gandais porte plainte pour chantage contre le maire de Villejuif

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags , Natalie Gandais, ,
61 commentaires pour Majorité plurielle : les écologistes en plein dilemme à Villejuif
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi