Publicité
Publicité : Ordival 94
Santé | Cachan | 19/01/2016
Réagir Par

Manif de soutien à la clinique Ambroise Paré de Bourg-le-Reine

Manif de soutien à la clinique Ambroise Paré de Bourg-le-Reine © Personnel clinique
Publicité

C’est un peu la manif de la dernière chance. Ce mardi 19 janvier, un rassemblement des personnels et soutiens de la clinique privée Ambroise Paré, située sur la commune de Bourg-la-Reine (Hauts-de-Seine) , à proximité immédiate de celle de Cachan (Val-de-Marne) est organisé à 18h30 devant la clinique.

La clinique de 66 lits comprend à la fois une maternité de niveau 2A (prise en charge des grossesses à risque fœtal identifié ou suspecté) avec un service de néonatologie qui réalise plus de 1 100 accouchements par an, et un service de chirurgie qui réalise 1 715 opérations par an. Elle repose sur 73 emplois.

Dans un contexte de concentration des groupes hospitaliers privés, la société Vedici, qui exploite la clinique et vient d’absorber un réseau plus gros qu’elle, Vitalia, pour constituer le second plus gros groupe hospitalier privé de France, avec actuellement 81 établissements, juste derrière La Générale de Santé, a décidé de mettre la clinique en cessation de paiement fin 2015, cette dernière ne présentant pas un niveau d’activité suffisant pour atteindre l’équilibre financier. La procédure enclenchée, le Tribunal de commerce de Nanterre doit décider ou non de la liquidation judiciaire de la clinique d’ici la fin janvier.

Du côté des personnels, des habitants et des élus locaux, les soutiens se sont manifestés depuis le mois de novembre, entre manifestation, courriers d’élus et encore pétition. Une pétition en ligne sur Change.org a notamment obtenu plus de 3200 signatures. Voir la pétition. Les personnels ont aussi créé une page Facebook pour rendre compte de leur situation. « Deux fermetures de maternités ont déjà eu lieu en 2015 : à Meudon (300 accouchements) et à Massy (800 accouchements). Les naissances sont désormais difficilement absorbées par l’Hôpital Antoine Béclère et l’Hôpital Privé d’Antony. Une fermeture supplémentaire poserait un vrai problème de santé publique sur un territoire où tous les éléments sont réunis pour que la natalité connaisse un accroissement significatif dans les années à venir, avaient alerté le Comité d’entreprise et le président de la CME (Commission médicale d’établissement, l’instance représentative de la communauté médicale) dans un courrier aux élus locaux,  dès le mois d’octobre. Nous sommes convaincus que notre établissement est viable avec une augmentation de l’activité de 20 à 30 %. Or le potentiel de croissance est clairement identifié. » Tour à tour, les élus de Cachan, Arcueil, Bagneux, Gentilly, Bourg La Reine… ont apporté leur soutien à la clinique.

personnel clinqieu ambroise pare bourg la reine

La solution pourrait venir de l’offre de reprise menée par le docteur Mazen Karraz, médecin de la clinique, qui  a présenté un dossier avec plusieurs associés. Celui-ci  sera examiné le 27 janvier par le Tribunal de commerce. Mais, outre l’aspect économique, cette reprise est conditionnée au renouvellement de l’autorisation de chirurgie, qui doit être délivrée par l’ARS (Agence régionale de santé qui dépend de l’Etat). « L’ARS (Agence Régionale de Santé), applique la nouvelle loi Santé de Marisol Touraine : pas de structure inférieure à 5 000 accouchements par an », craint Claude Plan, animateur Front de Gauche à Cachan. La clinique a en revanche d’ores et déjà obtenu l’agrément de la Haute Autorité de Santé (HAS) pour les bâtiments, le matériel et les procédures.

C’est dans ce contexte que se tient ce soir à 18h30 la manifestation devant la clinique, au 2 rue Léon Bloy à Bourg-le-Reine
Ci-dessous le reportage de France TV


Une clinique menacée de fermeture à Bourg-La-Reine

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Un commentaire pour Manif de soutien à la clinique Ambroise Paré de Bourg-le-Reine
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi