Manifestation | Accueil Val de Marne (94) Saint-Maurice | 29/01/2016
Réagir Par

Manif pour le paiement des heures sup’ aux hôpitaux de Saint-Maurice

Manif pour le paiement des heures sup’ aux hôpitaux de Saint-Maurice
Publicité

Les agents des hôpitaux de Saint-Maurice ont décidé de s’inviter aux voeux du directeur ce vendredi 29 janvier, à l’appel des syndicats CGT- SUD-CFDT, afin de lui présenter leurs revendications concernant

le paiement des heures supplémentaires et des astreintes depuis le mois de septembre et affirmer leur opposition à la réorganisation autoritaire du service des ambulances.

« Depuis plusieurs mois de nombreux agents des HSM qui effectuent des heures supplémentaires et des astreintes ne sont pas payés pour ce travail. Pire, le Trésor Public a décompté du salaire de base des cotisations sociales calculées sur le montant des heures supplémentaires ; un agent s’est retrouvé avec 900 euros de salaire net en décembre alors qu’ils avaient effectué des astreintes ; globalement, les agents ont des bulletins de salaire erronés, ne correspondant pas aux virements effectués. Direction et Trésor Public se renvoient la balle, les agents s’exaspèrent ! Les ambulanciers qui assurent des astreintes notamment pour la maternité sont les plus touchés, alors que le système des astreintes a été imposé par la Direction pour assurer le transport des prélèvements biologiques vers des laboratoires éloignés. Les ambulanciers ont collectivement décidé de suspendre leurs astreintes le 25 janvier. La Direction menace et cherche à imposer pour le 28 janvier une nouvelle organisation du travail aux ambulanciers, sans concertation, en force, sans présentation au CTE, sans l’avis du CHSCT. Et le problème des salaires non payés demeure ! La Direction ne veut pas payer ; les heures devraient, d’autorité, être récupérées ou placées sur un compte épargne- temps.
Soutenus par les organisations syndicales CGT, SUD, CFDT les ambulanciers ne se laisseront pas faire »
, motivent les agents dans un communiqué intersyndical.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi