Transports | Accueil | 07/02/2016
Réagir Par

Manuel Valls confirme la gare de Bry-Villiers-Champigny

Manuel Valls confirme la gare de Bry-Villiers-Champigny © Richez et associes

A l’occasion de l’inauguration de la nouvelle gare de RER E (Eole) Rosa Parks dans le 19e arrondissement parisien (entre les stations de Pantin et Magenta), Manuel Valls a fait deux annonces importantes concernant cette ligne Est-Ouest.

La première, concerne le prolongement à l’Ouest de cette ligne, de son terminus actuel de Haussmann-Saint-Lazare jusqu’à Mantes-la-Jolie d’ici 2022,  en passant par La Défense, la Porte Maillot, Nanterre.., en promettant  une “contribution exceptionnelle” de l’Etat de 500 millions d’euros, via la SGP (Société du Grand Paris). Paris,  les Hauts-de-Seine et les Yvelines contribueront également ensemble à hauteur de 500 millions d’euros. Un milliard d’euros qui permet de boucler ce chantier de 3,5 milliards d’euros qui était pour l’instant budgété à hauteur de 2,5 milliards € (à raison de 1 milliard € de la SGP et 1,5 milliard dans le cadre du Contrat de plan Etat Région (Cper) 2015-2020). A la clef en effet, un prolongement de pas moins de 55 km, dont 8 km de tunnel! Pour les habitants de l’Est parisien, cette extension jusqu’à la Défense et au-delà est très attendue car elle offre une alternative au RER A totalement engorgé et très ralenti par les bouchons aux heures de pointe. Prévue pour 2022, cette extension devrait être opérationnelle jusqu’à Nanterre dès 2020.

Gare de Bry-Villiers-Champigny

La seconde annonce concerne l’interconnexion entre la ligne 15 sud du Grand Paris Express et la ligne de RER E au niveau de la future gare de Bry-Villiers-Champigny “qui verra bien le jour“, a confirmé le Premier ministre, tandis que Valérie Pécresse, présidente LR de la région et du Stif (Syndicat des transports d’Ile-de-France) rappelait son objectif “d’un réseau de transports plus étendu, plus confortable, plus sûr, plus fiable“.De quoi rassurer en partie les élus de l’Est parisien qui s’inquiètent de la réalisation de cette interconnexion dès la mise en service de la ligne 15 Sud, prévue en 2022. Afin d’insister sur cette nécessité, les élus locaux (maires des communes concernées et présidents des conseils départementaux (CD) du Val-de-Marne et de Seine-et-Marne) avaient écrit il y a quelques jours au préfet de région. (Voir article).

“Ces deux interventions montrent que la mobilisation des élus et des citoyens a payé. Pour la première fois nous avons obtenu enfin des engagements fermes de la part de l’Etat et de la région pour la réalisation de cette gare, s’est réjoui le président du CD94, Christian Favier.  Je dois bientôt rencontrer le préfet de la région d’Ile-de-France. Je serai très attentif à ce qu’une convention de financement de la gare Champigny-Bry-Villiers du RER E puisse être signée dans les meilleurs délais, pour concrétiser les engagements pris ce jour“, ajoute le sénateur communiste.

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
8 commentaires pour Manuel Valls confirme la gare de Bry-Villiers-Champigny
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi