Publicité
Politique locale | Nogent-Sur-Marne | 02/10/2016
Réagir Par

Marc Arazi part en croisade anti-béton à Nogent-sur-Marne

Sorti du Conseil municipal en 2014, n’ayant pas obtenu la barre des 10% pour accéder au second tour ni conclu d’alliance avec une autre liste, Marc Arazi revient sur la scène politique nogentaise par le terrain.

Et si son association, Réussir pour Nogent, n’a pu obtenir de stand au forum de rentrée de la ville,  considérée comme une formation politique, l’ancien élu a retrouvé le contact avec les habitants autrement, avec pour démarrer l’année scolaire une croisade anti-béton.

Pour commencer, le militant a déposé des recours gracieux contre la modification du PLU votée par le Conseil municipal et le Conseil de territoire, considérant que celle-ci augmente « toutes les hauteurs constructibles dans l’ensemble des quartiers de la ville », et n’exclut pas de poursuivre sa démarche par un contentieux au Tribunal administratif. Pour illustrer sa cause, le pourfendeur de la promotion immobilière est parti en quête de tous les projets de construction d’immeubles de la ville pour les photographier et les cartographier, et promet la publication prochaine d’une carte récapitulative. Ce samedi, c’est sur le marché que le militant a battu le pavé, soutenant la campagne du collectif du 123 boulevard de Strasbourg. Celui-ci milite contre le projet de nouvelle résidence sociale Valophis sur son parking et vient de lancer une pétition, relayée via Internet sur Citizengo.

Politiquement, l’ancien élu, qui s’est présenté aux dernières élections départementales avec le soutien de LRC-Cap 21, n’a pas encore pris de décision concernant sa présence aux législatives, mais rappelle que son groupe se fait fort « d’être présent dans le débat » à chaque échéance électorale.

Cet article est publié dans avec comme tags 123 bd de Strasbourg, ,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *