Entreprises | Accueil Val de Marne (94) Bry-sur-Marne | 24/05/2016
Réagir Par

Mathieu Gallet n’a pas fini de rendre des comptes sur son passage à l’INA

Mathieu Gallet n’a pas fini de rendre des comptes sur son passage à l’INA

Entendu par le Parquet de Créteil lors d’une garde à vue qui s’est tenue il y a dix jours dans le cadre d’une enquête préliminaire sur des soupçons de favoritisme dans l’attribution de contrats de conseil, Mathieu Gallet, ancien président de l’Institut national de l’audiovisuel (Ina) de Bry-sur-Marne et actuel patron de Radio France, risque aussi d’avoir les oreilles qui chauffent lorsque paraîtra officiellement le rapport de la Cour des comptes sur la gestion de cet institut.

Le journal Médiapart, qui a pris connaissance du rapport provisoire, actuellement en cours de lecture et commentaires par les différents protagonistes, et qui devrait être rendu public d’ici cet été, révèle que ce rapport ne se contente pas d’épingler les faramineuses dépenses de taxi d’Agnès Saal, qui avait succédé à Mathieu Gallet avant de démissionner sur demande ministérielle, mais revient aussi sur la gestion de son prédécesseur, concernant à la fois ses dépenses courantes et certains contrats de conseil. Voir l’article de Médiapart.

Dans un communiqué, la Cour des comptes a regretté ces fuites, considérant que la publication prématurée d’observations provisoires, de nature confidentielle, porte atteinte au bon déroulement des procédures qui encadrent la phase contradictoire des travaux de la Cour, ainsi qu’à la bonne information des citoyens.

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Cet article est publié dans , avec comme tags , INA, Institut National de l'Audiovisuel, Mathieu Gallet

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi