Exposition | Accueil Val de Marne (94) Vitry-sur-Seine | 15/04/2016
Réagir Par

Mélancolie et art contemporain coréen au Mac/Val

Télécharger dans votre calendrier
  • Mélancolie et art contemporain coréen au Mac/Val
  • Du samedi 16 avril au dimanche 4 septembre
  • MAC/Val - Place de la Libération
    Vitry-sur-Seine
  • Gratuit 0 EUR
Mélancolie et art contemporain coréen au Mac/Val
Publicité

L’artiste coréen Kyungwoo Chun, accueilli en résidence au Musée d’art contemporain du Val-de-Marne (MAC/Val) depuis la fin d’année 2015, restitue son travail, mené notamment auprès des élèves allophones du lycée Romain-Rolland d’Ivry-sur-Seine, dans l’exposition The Most Beautiful Weight, accrochée du 16 avril au 4 septembre. L’exposition sera vernie le vendredi 15 avril à partir de 18h30, en même temps qu’une autre nouvelle exposition, Tout est affaire de décor, par Pierre Ardouvin.

Pour The Most Beautiful Weight, Kyungwoo Chun part à la rencontre de la classe allophone du lycée Romain-Rolland et invite ses modèles à former des équipes pour se porter les uns les autres. Ce qui l’intéresse dans le portrait est la charge émotionnelle d’une pause tenue dans le temps. L’action même de se porter sur le dos, de s’apporter du soutien dans un sens physique et psychologique, crée des relations d’entraide entre les êtres. L’artiste a vécu dix-neuf ans en Allemagne et s’est retrouvé dans une situation similaire lors de son arrivée puisqu’il ne parlait pas la langue. Il s’agit pour lui d’un contexte de grande créativité induite par la volonté et les difficultés de communiquer. Ce travail permet aux adolescents de participer à ce temps de création artistique et à Kyungwoo Chun de proposer une réflexion sur la construction de l’adolescence, moment d’apprentissage et de maîtrise de ses réactions émotionnelles qu’il ré-expérimente lui-même. L’artiste sera présent pour une visite commentée de son exposition le samedi 16 avril à 16h. Il a été accueilli au MAC/Val dans le cadre de l’année Corée-France.

Pierre Ardouvin, dans Tout est affaire de décor, développe un univers fictionnel ancré dans un regard de biais sur le réel. Pour ce nouveau projet, il s’empare de l’espace dévolu aux expositions temporaires en un geste global rassemblant œuvres et scénographie. Les temps se mêlent, entre productions nouvelles et œuvres réactivées en un parcours glam’onirique et poétique. Le titre Tout est affaire de décor transforme ainsi l’exposition en une scène mélancolique et métaphysique que le visiteur est amené à arpenter et à recomposer. L’exposition devient un véritable paysage mental. L’artiste s’est installé dans les 1350m² de salles d’expositions temporaires, mais aussi dans le vestibule et le jardin du musée.

Les expositions sont accrochées du samedi 16 avril au dimanche 4 septembre. Horaires d’ouvertures du MAC/Val : Du mardi au vendredi de 10h à 18h, samedi, dimanche et jours fériés de 12h à 19h.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans , , , avec comme tags art contemporain, culture, , Loisirs, Mac/Val,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi