Gouvernance | | 12/01/2016
Réagir Par

Naissance du territoire Grand-Orly Val-de-Bièvre Seine-Amont

Naissance du territoire Grand-Orly Val-de-Bièvre Seine-Amont

C’est ce mardi 12 janvier que va être installé officiellement le Conseil du territoire T12, Grand-Orly Val-de-Bièvre Seine-Amont, un ensemble de 24 communes du Val-de-Marne et de l’Essonne qui devront faire cause commune au sein de la nouvelle Métropole du Grand Paris. 

Ce soir à 20 heures en mairie de Vitry-sur-Seine, les 92 conseillers territoriaux, élus chacun au sein du Conseil municipal de leur ville, seront autour de la table pour élire leur président, qui devrait être Michel Leprêtre, ex président de la communauté d’agglo Seine-Amont, et leurs vice-présidents.

Un large périmètre au sein duquel se croisent plusieurs logiques de territoire

En termes de population, cet ensemble de 25 communes et 680 000 habitants est le plus gros, derrière Paris, des douze établissements publics qui composent  la nouvelle métropole du Grand Paris (MGP). Il recouvre plusieurs grands pôles qui ont déjà commencé à construire des logiques territoriales, qu’il s’agisse de la Seine Amont, en descendant la Seine depuis Paris, des communes Val-de-Bièvre, plutôt tournées vers les Hauts-de-Seine,  et encore du pôle d’Orly.  Des logiques qui se retrouvent du reste inscrites dans trois Contrats de développement territorial, celui des Grandes Ardoines (qui comprend aussi Alfortville, du territoire T11),  de Campus Sciences et santé (qui s’étend à Bagneux dans le 92), et celui du Grand Orly. Pour ce nouveau territoire, l’enjeu de long terme sera donc de construire des logiques de territoire  au niveau de ce nouveau périmètre. “De chercher des liens qui ne soient pas artificiels mais des liens de convergence, de construction, qui fassent consensus entre les différentes politiques municipales et aient du sens pour la globalité du territoire”, résume Michel Leprêtre.

Faire travailler ensemble les anciennes villes isolées et les ex-communautés d’agglomération

Ce territoire de 25 communes, qui comptait 3 communautés d’agglomération (Seine Amont, Val de Bièvre et Portes de l’Essonne) ayant chacune des niveaux de mutualisation différents en fonction dans tel ou tel domaine de compétence, mais aussi beaucoup de communes isolées, va aussi devoir composer avec les fonctionnements de chacun. D’ores et déjà, les 1400 agents des communauté d’agglomération existantes ont été réunis au sein du nouvel EPT (Etablissement public de territoire) pour les paies, même si il n’y a pas encore d’organisation centralisée de l’ensemble. Dans un premier temps, des conventions de gestion entre les villes et l’EPT permettent de poursuivre le fonctionnement, le temps de réorganiser les mutualisation en tenant compte des villes isolées. Une étape qui devrait prendre plusieurs mois. Les compétences de l’EPT monteront également en puissance sur 2016 et 2017. A terme, les Conseils de territoire ont compétence sur la politique de la ville, le plan local d’urbanisme (PLU), le plan climat-air-énergie, l’assainissement et l’eau, la gestion des déchets ménagers et assimilés,  en lien avec les villes et en respectant les cadres réglementaires déjà fixés à une échelle régionale (comme le Sdrif, schéma directeur de la région) par exemple.

 

Manif préventive de la CGT

Du côté des agents des villes et agglomérations, cette nouvelle organisation à venir inquiète. Ce soir, la CGT a ainsi organisé un rassemblement de ses membres pour assister à l’installation du Conseil, afin de réclamer “un engagement formel à ne pas recourir aux « mutualisations de personnels » qui impliquent double mission et double hiérarchie.”

A lire aussi : 
Les 92 conseillers territoriaux, par ville, du territoire T12
Métropole du Grand Paris mode d’emploi

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
Cet article est publié dans avec comme tags ,
8 commentaires pour Naissance du territoire Grand-Orly Val-de-Bièvre Seine-Amont
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi