Logements | Accueil Val de Marne (94) Créteil | 04/12/2016
Réagir Par

Nouveau coup de pression au Conseil municipal de Créteil à propos des locataires HLM expulsés

Nouveau coup de pression au Conseil municipal de Créteil à propos des locataires HLM expulsés

Trouver un logement social ne suffit pas. Encore faut-il pouvoir le conserver, ce qui s’avère parfois difficile quand des incidents de la vie, maladie, perte d’emploi, veuvage… enclenchent le cycle des premiers impayés, des sanctions qui s’en suivent comme la suppression des allocations logements, et la spirale infernale jusqu’à l’expulsion.

Selon la CNL Val-de-Marne, près de 500 familles ont fait l’objet d’une expulsion locative cette année, en dehors de la trêve hivernale. A Créteil, un collectif Je suis expulsé 100 souci, s’est constitué cet automne pour protester, et a déjà été faire entendre sa voir devant la mairie, suite à des expulsions par l’OPH de la ville. Ce lundi 5 décembre, à l’occasion du Conseil municipal, le collectif compte bien remettre la pression en s’invitant à nouveau pour interpeller élus de la ville.

« Le 29 septembre, une femme enceinte s’est faîte expulser et son bébé est ensuite né prématurément. Le 15 novembre, elle a essayé de réintégrer son logement et a été mise en garde à vue. Actuellement, elle est hospitalisée à Henri Mondor tellement sa santé s’est détériorée. Le 7 octobre, c’est une grand-mère et ses petits-enfants qui s’est faite expulser manu militari, actuellement logée chez des amis et de la famille. Cette situation est insupportable. Nous exigeons de la mairie que’elle s’engage à ce qu’il n’y ait aucune expulsion sans relogement« , motive David Cousy, porte-parole du collectif qui a également mis en ligne une pétition qui a déjà récolté plus de 2500 signatures.

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Un commentaire pour Nouveau coup de pression au Conseil municipal de Créteil à propos des locataires HLM expulsés
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi