Transports | Grand Paris | 21/06/2016
Réagir Par

Panique autour de la possible augmentation du passe Navigo

Publicité

L'hypothèse, laissée entendre par la nouvelle présidente LR de région, Valérie Pécresse, qu'elle pourrait augmenter le passe Navigo, actuellement de 70 euros,  de 10 à 15 euros si aucun accord n'est trouvé avec Matignon pour financer le passage  à la tarification unique en fonction des zones, a suscité de vives réactions. Pour l'élue LR, il s'agissait de faire un coup de pression à quelques mois de la discussion sur la loi de finances 2017. Une grosse sonnette apparemment entendue puisque, 

selon les informations de la région, les services du Premier ministre ont essayé de joindre l’élue dès ce lundi. Pour l’instant, la question n’est pas à l’ordre du jour du prochain Conseil de Stif qui se tient le 13 juillet. En attendant, la perspective d’une augmentation brutale de 20% du forfait n’a pas laissé les élus sans réaction.

patrick OllierLe président LR de la Métropole du Grand Paris (MGP), Patrick Ollier, a rappelé que près de 4 millions de voyageurs de la métropole et de la région utilisent quotidiennement les transports en commun, et appelé Manuel Valls à fournir l’aide de l’Etat indispensable. « Etant en pleine préparation de la discussion budgétaire au Parlement, il est nécessaire que soit rapidement confirmée la décision du Premier ministre sur le financement de cette impasse qui atteint annuellement 300 millions d’euros, afin de permettre le maintien à 70 € du tarif du pass Navigo, dans l’intérêt des habitants de la Métropole« , insiste l’élu.

Christian FavierDans le Val-de-Marne, le président PCF du Conseil départemental, Christian Favier, s’est alarmé de cette possible augmentation, considérant que ce « serait un catastrophe pour le pouvoir d’achat et les conditions de déplacement des val-de-marnais et de tous les Franciliens » et proposant plutôt d’augmenter le versement transport payé par les entreprises, »en ciblant uniquement les zones les plus favorisées d’Ile-de-France, en particulier l’ouest parisien et les Hauts-de-Seine, afin de contribuer au rééquilibrage habitat-emploi de l’Ile-de-France ».  Le sénateur suggère également de baisser TVA sur les transports publics à 5,5% au lieu de 10%. « Ces deux propositions sont susceptibles de dégager des moyens à hauteur de plus de 500 millions d’euros par an, et d’éviter toute augmentation du prix des transports publics tout en développant l’offre de transport, sans pénaliser les usagers » , insiste l’élu.

GuerinToujours au sein du Conseil départemental, Daniel Guérin, président du groupe PS-MRC a qualifié cette potentielle augmentation de « très mauvais coup pour le pouvoir d’achat des franciliens » tout en considérant que cette mesure « ne serait malheureusement pas surprenante. » « Madame Pécresse a toujours, en effet, été opposée au principe du Passe Navigo à tarif unique. Elle veut aujourd’hui vider de son sens cette mesure voulue par la Gauche : un tarif unique accessible à tous les franciliens. »

A la région, le groupe PS  qualifie cette potentielle mesure de « coup de massue financière » et de « double peine pour les familles alors que trois Conseils départementaux LR (77, 91, 92) viennent d’annoncer la suppression de leurs aides aux forfaits Imagine R pour les collégiens/lycéens. » Le PS considère qu’il s’agit là du « financement caché » d’un futur « plan-route »qui sera présenté lors de la séance du Conseil régional des 7 et 8 juillet prochain.

 

 

Jean-Marc NicolleAu Kremlin-Bicêtre, le conseiller régional-maire MRC Jean-Marc Nicolle a ressorti une affiche de campagne de Jean-François Copé, tête de liste UMP en Ile-de-France en 2004, militant pour l’instauration d’une carte orange au tarif unique de 45€. Voir un article de l’époque à ce sujet. Il prévoyait alors de financer ce tarif unique par la lutte contre la fraude, un redéploiement de certains crédits du Stif et l’augmentation du nombre de voyageurs. « La question n’est pas de savoir si oui ou non la région peut le financer au tarif unique de 70€ : avec un budget annuel de 5 milliards d’euros, elle le peut et cela était d’ailleurs inscrit au budget de 2016, insiste Jean-Marc Nicolle.  La vraie question est de savoir si la mobilité des franciliens et la suppression des disparités géographiques qui subsistent en Ile-de-France font partie des enjeux prioritaires de la majorité de droite de notre Région. La réponse de Madame Pécresse est sans appel : non, sauf si les usagers mettent la main au porte-monnaie. »

Christian Cambon - 2De son côté, le sénateur-maire LR de Saint-Maurice, Christian Cambon, a déposé une question écrite au Premier ministre pour lui demander de tenir son engagement quant à une participation financière de l’Etat. « Cette décision coûte 300 millions d’euros tous les ans à la région. Pour 2016, la nouvelle présidente du conseil régional d’Ile-de-France a entrepris des économies majeures et sollicité son soutien (ndlr, celui du Premier ministre Manuel Valls) pour compenser ces 300 millions d’euros. Il s’est alors engagé à trouver une solution pérenne pour les prochaines années« , insiste le parlementaire qui demande quelles mesures le Premier ministre compte mettre en œuvre « pour compenser cette perte de 300 millions d’euros par an pour les années à venir. »

Pour rappel, le passe Navigo est passé au tarif unique le 1er septembre 2015. (Voir ci-dessous les tarifs actuels)

tarifs_navigo_mois_semaine

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

4 commentaires pour Panique autour de la possible augmentation du passe Navigo
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi