Transports | Accueil Val de Marne (94) Ivry-sur-Seine | 12/02/2016
Réagir Par

Paris et sa banlieue soudés pour défendre la ligne 10 jusqu’à Ivry-sur-Seine

Paris et sa banlieue soudés pour défendre la ligne 10 jusqu’à Ivry-sur-Seine
Publicité

Le dossier d’étude du prolongement du métro 10 à Ivry-sur-Seine est déjà dans les cartons du Stif (Syndicat des transports d’Ile-de-France) et inscrit dans le schéma directeur de la région. Mais les projets de transports, investissements de long terme coûteux et complexes, ont toujours besoin d’un soutien politique sans faille pour ne pas sombrer dans les oubliettes. C’est chose faite avec l’association d’élus créée ce jeudi 11 février.

Le projet, estimé  à un milliard d’euros, devrait permettre de relier la rive gauche parisienne depuis la gare d’Austerlitz jusqu’aux nouveaux quartiers en pleine métamorphose d’Ivry-sur-Seine (Zac Ivry Nord, Ivry Confluences) en passant par la grande bibliothèque, le tout avant 2027. Au total, plus de 35000 nouveaux habitants devraient s’installer aux abords de la Seine d’ici à 2028, et 100000 emplois créés.

Sur cet objectif, pas une feuille de papier à cigarette entre Paris et sa banlieue. Ce jeudi 11 février, Anne Hidalgo, la maire PS de Paris, était au rendez-vous à la Banque des confluences pour lancer l’association aux côtés de Philippe Bouyssou, le maire PCF d’Ivry-sur-Seine, de Christian Favier, le président PCF du Conseil départemental du Val-de-Marne, de Michel Leprêtre, président PCF du territoire Grand-Orly-Val-de-Bièvre-Seine-Amont (T12), ainsi que de Romain Marchand, 1er adjoint d’Ivry et premier président de la nouvelle association. Absente en raison de l’agenda régional, Valérie Pécresse, présidente LR du Conseil régional,  a également fait savoir qu’elle était pleinement solidaire du projet, a rappelé Christian Favier.

Philippe-Bouyssou-Anne-Hidalgo

« C’est un secteur qui est mal desservi. Entre 2008 et 2010, des études financées par le Conseil départemental du Val-de-Marne et les aménageurs ont prouvé la pertinence de ce prolongement, et sa viabilité économique« , explique Romain Marchand, pour qui les premiers travaux de l’association devront s’appuyer sur ces études. « Le Grand Paris Express ne réglera pas tous les problèmes de transports, et le développement du Grand Paris exige des infrastructures de transports adaptées, estime Anne Hidalgo. Depuis les mandats de nos deux prédécesseurs (Bertrand Delanöé, maire de Paris de 2001 à 2014, et Pierre Gosnat, maire d’Ivry de 1998 à 2015), Paris et Ivry travaillent à la cohérence de ce morceau de métropole, tant au plan architectural, qu’économique. Les transports doivent suivre. » Pour Philippe Bouyssou, le maire PCF d’Ivry-sur-Seine, le prolongement de la ligne 10 revêt également un intérêt régional. « Encore plus avec le siège de la région Île-de-France, qu’Ivry se propose d’accueillir. Peut-être que le STIF pourrait accélérer les choses ? » , espère-t-il.

Dès les prochaines semaines, l’association ira à la rencontre de tous les acteurs concernés. « On a besoin d’une vraie mobilisation citoyenne, à l’image d’Orbival » , plaide Michel Leprêtre. Jusqu’en 2020, date espérée de début des travaux, l’association se propose de mener une enquête publique et une grande consultation populaire.

Concrètement, l’extension devrait rajouter 4 ou 5 stations après la gare d’Austertlitz, dont 3 dans le 13e (Chevaleret, Bibliothèque François Mitterrand et Bruneau-Massena) et une ou deux à Ivry-sur-Seine, Ivry Nelson Mandela (Optionnel) et Ivry Gambetta. Date de mise en service envisagée : 2027. A terme, la ligne pourrait même cheminer encore plus loin, jusqu’à Vitry-sur-Seine pour s’interconnecter par exemple avec la ligne 15 Sud au niveau de la gare des Ardoines. A l’Ouest, la ligne pourrait être prolongée jusqu’à Saint Cloud.

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

8 commentaires pour Paris et sa banlieue soudés pour défendre la ligne 10 jusqu’à Ivry-sur-Seine
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi