Transports | | 20/06/2016
Réagir Par

Passe Navigo à tarif unique: Christian Cambon demande des comptes à Manuel Valls

Passe Navigo à tarif unique: Christian Cambon demande des comptes à Manuel Valls

Alors que le Conseil régional d’Ile-de-France, qui avait voté en septembre 2015 la mise en place du passe Navigo à tarif unique de 70 euros, a changé de couleur politique trois mois plus tard, l’offensive est lancée pour remettre en question cette tarification.

La nouvelle présidente LR de la région, Valérie Pécresse, réfléchit à son augmentation, indiquant que la mesure n’est pas financée, et organise un colloque sur ce thème ce lundi 20 juin.

C’est dans ce contexte que Christian Cambon, sénateur-maire LR de Saint-Maurice vient de déposer une question écrite à Manuel Valls pour lui demander des comptes. “Cette décision coûte 300 millions d’euros tous les ans à la région. Pour 2016, la nouvelle présidente du conseil régional d’Ile-de-France a entrepris des économies majeures et sollicité son soutien (ndlr, celui du Premier ministre Manuel Valls) pour compenser ces 300 millions d’euros. Il s’est alors engagé à trouver une solution pérenne pour les prochaines années”, rappelle Christian Cambon qui demande quelles mesures le Premier ministre compte mettre en œuvre “pour compenser cette perte de 300 millions d’euros par an pour les années à venir”.

De son côté, le président PCF du Conseil départemental, Christian Favier, met en garde contre une augmentation du forfait Navigo.

A lire aussi :

Pass Navigo : C.Favier craint un appel aux recettes fiscales des départements

Transports en Ile-de-France : décaler le Grand Paris Express et augmenter le passe Navigo ?

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF. Déjà abonné ? Cliquez ici.
5 commentaires pour Passe Navigo à tarif unique: Christian Cambon demande des comptes à Manuel Valls
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi