Politique locale | Accueil Val de Marne (94) Vitry-sur-Seine | 11/05/2016
Réagir Par

Police municipale armée : le maire PCF de Vitry-sur-Seine répond au FN

Police municipale armée : le maire PCF de Vitry-sur-Seine répond au FN
Publicité

Alors que le FN de Vitry-sur-Seine a dénoncé le refus du maire d’inscrire son voeu d’armer la police municipale au Conseil municipal de ce mercredi 11 mai, le maire PCF de la commune, Jean-Claude Kennedy réagit.

« Inscrire un voeu à l’ordre du jour n’engage pourtant à rien et relève de la formalité au sein d’un Conseil municipal : celui-ci peut être rejeté ou adopté selon la volonté des élus. Ce refus est révélateur d’un malaise au sein de la majorité municipale PCF-PS : M.Tzinmann, maire adjoint, et probablement d’autres membres de cette majorité, réclament en interne et publiquement l’armement de la Police municipale, en manque cruel de moyens et de soutien dans leur travail« , regrettait François Paradol, président du groupe FN.

« La décision de créer une police municipale sur notre ville a fait l’objet d’un débat public en 2003 et d’un référendum. La question qui a été posée alors aux citoyens était de créer une police municipale non armée. S’il devait y avoir des évolutions, elles ne se feront pas sans retourner devant les citoyens, c’est le principe même de ma conception de la démocratie. Ce n’est donc pas par le biais d’un voeu ou d’un débat de quelques minutes en fin d’un Conseil municipal que d’éventuelles évolutions se décideront et c’est la raison pour laquelle le voeu n’a pas été inscrit au Conseil municipal« , répond le maire, Jean-Claude Kennedy, rappelant l’article 15 du règlement intérieur du Conseil municipal qui stipule qu’il appartient au maire de décider ou non d’inscrire un voeu à l’ordre du jour.

L’édile rappelle également que le sujet a déjà été évoqué lors  du Conseil municipal du mercredi 23 mars.  Maurice Tzinmann, adjoint PRG, avait posé une question orale à la fin du Conseil.  « Je suis favorable à l’armement de la police municipale compte-tenu des circonstances depuis les attentats et ai demandé qu’il y ait un débat sur le sujet, indique l’élu PRG. J’ai compris que la réponse actuelle était que les missions de la police municipale ne sont pas les mêmes que celles de la police régalienne mais que la question n’était pas fermée. »

« Ce refus s’inscrit également plus globalement dans une restriction de plus en plus prégnante de la démocratie et du musellement de l’opposition au sein du Conseil municipal : refus de prises de parole de l’opposition, hurlements, insultes et menaces de procès contre toute intervention orale qui déplaît, passage en force sur certaines désignations de représentants au sein d’organismes, censures des tribunes municipales,... », dénonçait également François Paradol dans son communiqué. « Quand environ 10% des élus présentés par le Front National dans les derniers scrutins quittent leur formation et dénoncent publiquement dans la presse les pressions, insultes voire menaces qui ont accompagné leur début de mandat ; quand dans les villes que le Front national dirige (Béziers, Fréjus, Beaucaire….) leurs premières décisions sont la suppression des subventions aux Centres sociaux, aux associations culturelles, sociales ou pour la défense des droits de l’Homme ; quand ils retirent des bibliothèques la presse nationale ou des ouvrages qu’ils jugent non conformes à leur doctrine de haine et de division, quand la police municipale de Béziers est prise en flagrant délit de tabassage de personnes sans domicile fixe ou que les maires veulent créer des milices, quand les élus républicains d’opposition sont insultés, des agents municipaux licenciés pour délit d’opinion ou des syndicalistes menacés… le Front national n’a pas à donner des leçons de démocratie dans une ville comme Vitry-sur-Seine où la parole des élus et des habitants est recherchée, respectée et facilitée, dès lors qu’elle ne tombe pas sous le coup de la loi« , rétorque le maire PCF.

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans avec comme tags , , ,
11 commentaires pour Police municipale armée : le maire PCF de Vitry-sur-Seine répond au FN
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi