Publicité
Publicité: Fête des Solidarités 2017
Circulation routière | Grand Paris | 16/12/2016
Réagir Par

Pollution aux particules fines, circulation alternée dans 6 villes du Val-de-Marne ce vendredi 16 décembre

La pollution aux particules fines est de retour et la préfecture de police de Paris a instauré à nouveau la circulation alternée à Paris et dans la proche couronne ce vendredi 16 décembre.

En Val-de-Marne, six villes sont soumises à ce régime : Vincennes, Saint-Mandé, Ivry-sur-Seine, Charenton-le-Pont, Le Kremlin-Bicêtre et Gentilly. Dans ce périmètres, seules les plaques d’immatriculation à nombre pair sont autorisées. Les transports en commun sont en revanche gratuits.

Ce vendredi 16 décembre, seules les plaques d’immatriculation paires (dernier numéro avant celui du département) ont l’autorisation de circuler dans les communes concernées.

Attention aux verbalisations. Dans le Val-de-Marne la semaine dernière, quelques 220 conducteurs ont été mis à l’amende après avoir été contrôlés. 770 automobilistes ont fait l’objet d’un contrôle dans le département.

A lire aussi :

Episode de pollution persistant dans le Grand Paris

L’interdiction de circuler ne concernent pas les cas suivants :

  • Les véhicules d’intérêt général prioritaires et de secours.
  • Les véhicules personnels des agents sous astreinte et relevant d’un établissement chargé d’une mission de service public.
  • Les véhicules électriques et hybrides.
  • Les véhicules utilisés en covoiturage, transportant 3 personnes ou plus.
  • Les véhicules chargés de l’approvisionnement des populations : alimentation, camions frigorifiques, camions-citernes.
  • Les autocars et véhicules de transport en commun, taxis, voitures de tourisme avec chauffeur, véhicules d’auto-école.
  • Les véhicules et engins de chantier, de dépannage, de déménagement, de nettoiement, bennes à ordures, transports de fonds, de journaux, postaux.
  • Les véhicules des professionnels dans certains cas. Les représentants de commerce et les journalistes peuvent par exemple utiliser leur voiture quelle que soit son immatriculation pour se rendre à leur travail.
  • Les camionnettes et utilitaires de moins de 3,5 tonnes.
  • Les véhicules immatriculés à l’étranger.

Tous les détails sur le site de la préfecture de police

 

8 commentaires pour Pollution aux particules fines, circulation alternée dans 6 villes du Val-de-Marne ce vendredi 16 décembre
  • Rappelons les propos du Pr Bertrand Dautzenberg ,pneumologue de La Pitié-Salpêtrière et président de l’Office français de prévention du tabagisme. :Une mesure « inutile » et sans « aucun effet mesurable significatif », « La circulation alternée a peut-être l’avantage de faire prendre conscience qu’il y a un problème, mais la météo a une influence bien plus grande sur la qualité de l’air. Sans compter que la pollution sur Paris est bien moins importante qu’il y a dix ans ».En définitive, les promoteurs de ce type de mesures se réfugient derrière les admonestations de la Commission européenne qui fustige le peu d’empressement de la France à lutter contre la pollution de l’air.Rappelons à l’Allemagne la grande nocivité de ses centrales à charbon qui nous envoient leur pollution de manière beaucoup plus significative.

  • Rappelons les 48000 morts prématurées, annuelles en France dus à la pollution de l’air, dont la majeure partie dans Paris intra muros est d’origine routière.

    Rappelons le coût annuel de cette pollution de l’air : 101 milliards d’€

    Rappelons les propos des pneumologues dans le JDD du 10 septembre 2016 : « le cri d’alarme de pneumologues », disponible en ligne :
    En France, la pollution de l’air extérieur entraîne environ 48 000 décès prématurés chaque année. A Paris, elle entraîne environ 2500 décès chaque année et retire plus de 2 ans d’espérance de vie à 30 ans. À l’échelle de la Métropole, ce sont 6600 décès qui seraient évitables chaque année.

    «Des décisions courageuses doivent être prises pour tout simplement sauver des vies. »

    • Une remise à jour de votre part sur les chiffres des décès serait la bienvenue pour que vous soyez crédible.Ces chiffres 42000-48000 repris en boucle sont issus d’un rapport de la Commission européenne, basé sur des statistiques de 1997. Aujourd’hui, l’étude la plus récente parle de 2 900 décès dans 9 villes françaises polluées.Ce chiffre de 42 ou 480000 décès ne vient en réalité ni de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ni du ministère de l’écologie – comme l’ont répété en boucle hommes politiques, associations et médias – mais de la Commission européenne (organisme sujet à caution) depuis 2000, les émissions de particules fines ont été réduites grâce à des normes plus strictes .
      Qui a dit que toutes ces particules fines proviennent du Diesel? Dans l’agglomération grenobloise ,par exemple,90% vient du chauffage au bois dans les plateaux environnants. Mais cela on ne vous le dira jamais, le chauffage au bois, c’est tellement écolo! Enfin d’après l’INSEE,
      l’Île-de-France s’impose comme une zone de faible mortalité !

    • Compte tenu de la population respective (Paris 2,2 millions, Métropole GP 7 millions dont 4,8 millions en banlieue) les estimations citées de décès prématurés annuels donnent 0,11% (Paris, 2500 décès) et 0,085% (MGP hors Paris, 4100 décès).
      Ces chiffres sont proches. Alors, comment justifier une action à Paris si elle dégrade la situation ailleurs dans la Métropole GP ? Faute d’avoir anticipé par une action coordonnée à l’échelle de la Métropole GP , faute d’alternatives de transport disponibles à temps, etc.

      « la pollution de l’air, dont la majeure partie dans Paris intra muros est d’origine routière » : ben oui, les autres sources sont situées en banlieue, même si Paris en profite. Orly, Roissy, autoroutes, usines, etc.
      En particulier, il y a une usine d’incinération à Ivry-sur-Seine 94, pas loin de Paris. Et si on la fermait ? Il suffit juste à Mme Hidalgo de trouver des idées de recyclage (dans Paris intra-muros) pour toutes les ordures parisiennes qui sont amenées par camions et brulées à Ivry. Yaka.

  • Bravo il faut verbaliser ! stop aux vehicules polluants il y a des bus ce n’ est pas fait

    pour les chiens : prenez le bus le metro et le velo !

    les gens n’ entretiennent pas leur vehicule ils vont l’ entretenir des l’ apparition des fumees

    noires et meme avant de la rigueur il faut de la rigueur

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *