Initiative | Arcueil | 05/12/2016
Réagir Par

Pour le Téléthon, les élèves de Dulcie September ont joué les grandes tables à Arcueil

Publicité

Ce vendredi 2 décembre, une trentaine d'élèves de Segpa du collège Dulcie September d'Arcueil ont préparé un repas gastronomique pour pas moins de cent personnes dans les cuisines de leur établissement, encadrés par 18 chefs chevronnés. Le résultat : un véritable menu de fête qui a permis de reverser plus de 4 000 euros au Téléthon.

« Cachez cette barrière pas très jolie avec des ballons, et j’ai besoin de gros bras pour déplacer des plantes « ,  dirige Catherine Brami, la directrice de la section Segpa du collège. Dans le réfectoire de l’établissement, le dressage des tables est en cours et l’excitation monte, à quelques heures de l’arrivée des convives. En cuisine, l’agitation est elle aussi à son comble. « A ce rythme, on ne pourra pas servir les clients ce soir, il faut se ressaisir »  prévient le chef Jean-Marie Chevreuil, passé par l’école internationale du Cordon Bleu, l’une des plus prestigieuses formations de Paris, avant de diriger le restaurant d’application de la section Segpa du collège Dulcie September.

C’est d’ailleurs grâce à son réseau que 18 grands chefs, parmi lesquels Emile Tabandiou, meilleur ouvrier de France en 82, Feyue Bao, champion du monde de sculptures de légumes, ou encore Patrick Terrien, directeur de l’école du Cordon Bleu, se sont retrouvés pour diriger les cuisines du collège à tour de rôle pendant la journée, en fonction de leurs disponibilités. « Quelle chance ! »  sourit Alexandra, une élève de 3e Segpa qui rêve de cuisine. « J’ai déjà fait deux stages dans des restaurants gastronomiques, dans le VIIIe et le XVe arrondissement de Paris. Aujourd’hui, c’était une occasion d’apprendre de nouvelles techniques avec de grands chefs, et de faire aussi un joli geste« , témoigne la jeune fille. Kheira, elle, se voit vigile ou garde du corps, mais elle s’est immédiatement portée volontaire pour participer à la journée Téléthon. « C’est important de donner un peu de son temps ou de son argent pour cette cause. A leur place, on aimerait être soutenu… En plus, la cuisine fait partie de notre cursus depuis la 6ème. J’ai même fini deuxième au concours Masterchef qu’on a organisé l’année dernière ! » rappelle-t-elle avant de retourner aider ses camarades à installer les tables du réfectoire.

Arcueil-Téléthon-collège-Dulcie-September (7)

 

 

Noella et Hélénice, respectivement en 4e et en 3e Segpa, marquent une petite pause dans cette journée étendue (certains élèves sont restés de 8h à 23h) pour admirer le savoir-faire de Feyue Bao, qui termine la sculpture d’une écrevisse dans une carotte. « C’est si minutieux« , s’émerveillent les adolescentes, qui repartent aussitôt en cuisine. « J’adore cuisiner chez moi, juste pour le plaisir, notamment avec des vidéos sur YouTube« , explique Noella. « Aujourd’hui, on a appris à faire une soupe de potirons et de pomme de terre« , s’enthousiasme Hélénice. « Pour moi, c’est une superbe occasion de partager ma culture. En Chine, dans tous les restaurants, chaque table possède sa propre sculpture. C’est un art qui émerveille beaucoup, mais je suis en France depuis six ans pour faire le plus important selon moi : de la vraie cuisine« , témoigne Feyue Bao, qui a déjà participé à des animations de ce type pour le Téléthon.

Arcueil-Téléthon-collège-Dulcie-September (2)

Car le prétexte à cette soirée un peu spéciale, c’est bien le soutien au Téléthon, la célèbre opération médiatique destinée à récolter des fonds pour financer des projets de recherche sur les maladies génétiques neuromusculaires essentiellement, mais aussi sur d’autres maladies génétiques rares. A 40 euros minimum le repas et 100 invités, le collège Dulcie-September remettra un chèque d’un montant minimum de 4000 euros au Téléthon. Et à ce prix là, c’est un vrai repas de fête qu’ont savouré les invités : macarons au saumon fumé et au foie gras accompagné d’un potage de potiron et de pommes de terre en entrée ; parmentier de canard au foie gras à la sauce bordelaise en plat ; plateau de fromages et de macaronades sucrées puis mignardises en dessert.

Valoriser les compétences professionnelles des SEGPA

Derrière ce projet, il y a aussi une équipe pédagogique créative. « On a eu cette idée en juin dernier, et depuis septembre, on y travaille pleinement« , explique Pierre Sabourin, professeur d’histoire-géographie de 4e au collège Dulcie September. « On est parti d’un concept simple pour bousculer les clichés. On a remarqué que les élèves de Segpa ne se mélangeaient pas beaucoup aux autres. Les préjugés, qu’on porte tous un peu, peuvent les stigmatiser et les exclure. Tout en faisant un beau geste pour le Téléthon, on voulait que les Segpa montrent aux classes générales ce qu’ils savent faire »  précise Catherine Brami, la directrice de la section Segpa de l’établissement, qui a coorganisé l’événement avec Pierre Sabourin et Jean-Marie Chevreuil, le chef cuisinier qui donne cours au Segpa de la 6e à la 3e, et dirige le restaurant d’application de l’établissement ouvert tous les mardis midi. « Le résultat est bluffant ! Les élèves se sont montrés hyper motivés et on a même dû faire une sélection : une cinquantaine d’élèves étaient volontaires et bénévoles pour participer« , note Pierre Sabourin. Au final, 27 élèves ont été retenus.

Arcueil-Téléthon-collège-Dulcie-September (1)

Autre défi pour les organisateurs : la soirée ne devait pas coûter un seul centime au collège, afin de reverser un maximum de fonds au Téléthon. Là, c’est la force de persuasion des professeurs qui a fait la différence, notamment en sollicitant les dons de matières premières d’entreprises comme Danone, Picard ou encore la boulangerie Epi d’Or à Arcueil. « Tout le monde a joué le jeu, c’est formidable« , insiste Pierre Sabourin. Pour la main d’oeuvre, outre les 27 élèves et les 18 chefs, Jean-Marie Chevreuil a mobilisé quelques anciens élèves du lycée hôtelier Le Gué à Tresnes, à Congis-sur-Thérouanne (Seine-et-Marne). Dans l’établissement, le projet a aussi rayonné au-delà des classes de Segpa. « Tout le monde voulait participer et certains professeurs nous ont prêté main forte toute la journée, comme le personnel technique. Chacun apporte sa touche : une professeur qui ne pouvait pas venir ce soir nous a par exemple confectionné les badges« , témoigne encore Catherine Brami.

Arcueil-Téléthon-collège-Dulcie-September (6)

Arcueil-Téléthon-collège-Dulcie-September (5)

Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

Cet article est publié dans , avec comme tags Arcueil, Collège, cuisine, Initiatives, SEGPA, Téléthon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi