Publicité
Publicité: Fête des Solidarités 2017
En images | Grand Paris | 26/01/2016
Réagir Par

Propreté sur les autoroutes d’Ile-de-France : il y a encore du boulot

En novembre 2015, à quelques semaines de la Cop 21 et alors que la Direction des routes d’Ile-de-France (Dirif) s’activait pour nettoyer les bords des autoroutes franciliennes pour éviter une mauvaise photo dès la sortie de l’aéroport de la part des visiteurs internationaux, une campagne d’affichage avait accompagné la dernière ligne droite de ce nettoyage afin d’inviter les automobilistes au civisme.

« La progression de 30 % du budget consacré au seul nettoyage de 2013 à 2014 pour ramasser 6 500 tonnes de déchets n’a pas permis de faire face à la croissance de ces incivilités, soulignait alors la Dirif. Après une première phase de nettoyage sur les autoroutes Nord franciliennes au printemps 2015, lors de laquelle  25 000 tonnes de déchets avaient été ramassées et évacuées, une seconde phase s’était chargé du reste des autoroutes franciliennes à l’automne.  Une opération coup de propre chiffrée à 15 millions d’euros, financée par l’Etat avec le soutien de la région, et  comprenant aussi l’élagage des plantations.

A l’origine de cette pollution : des dépôts sauvages de déchets industriels, principalement de construction, des restes d’habitation de fortune et le rejet d’ordures par la fenêtre par les automobilistes, à raison d’un tiers-un tiers-un tiers, évaluait la Dirif.

 

Pour éviter d’avoir à recommencer le lendemain, la Dirif a lancé une grande campagne d’affichage sur les autoroutes avec le slogans « Vous faites ça chez vous ? » ou « La route n’est pas une poubelle ! » disposée sur des grands panneaux 4×3 le long des autoroutes.

En ce mois de janvier 2016, la campagne est toujours en place… les ordures aussi.

salete routes

Entrée de l’A4 après le pont de Nogent

voie auxiliaire fermee

proprete routes

 

Cet article est publié dans avec comme tags A4, , Propreté de l'A86
14 commentaires pour Propreté sur les autoroutes d’Ile-de-France : il y a encore du boulot
  • Quant à la propreté sur les pistes cyclables 🙂
    Exemple : verre cassé sur l’ex N 6 à Créteil.

  • Le pire problème de ces voies rapides n’étant pas les sacs sales, mais les 7 millions de morts / an :
    http://future.arte.tv/fr/villes-au-bord-de-lasphyxie
    Faut-il attendre que votre enfant ait 1 cancer ?
    Que fait la Dirif ? Peu de pistes cyclables en tous cas.

  • Il faudrait tout simplement une police, ha non, c’est vrai on en a déjà une.
    Sinon une vraie police de la route qui ne ferait que ça, comme en Suède, Japon, Royaume-Uni, USA, Allemagne, Autriche,
    En plus, ça créerait des emplois et relancerait l’industrie (véhicules, équipements)…

    Puis, nos autoroutes ne sont-elles pas équipées de caméra?
    Il devrait être aisé de repérer ceux qui s’arrêtent pour jeter des gravats et autre.

  • Quand on est dirigé par des gauchos dont la devise est « il est interdit d’interdire », il n faut pas s’étonner du résultat sur l’environnement…

  • Peu importe qui jette des détritus sur les autoroutes (conducteurs ou entreprises), il faut nettoyer, un point c’est tout ! Il ne suffit malheureusement pas de mettre des panneaux indiquant qu’il ne faut pas jetter pour que les indélicats arrête de mettre leurs détritus le long des autoroutes. Notre pays, malheureusement, s’appauvrit, et la propreté est rapidement reléguer au 20ème plan. Résultat, les autoroutes franciliennes sont des porcheries, sans compter le manque d’entretien des glissières de sécurité et autre murs anti-bruit. Lamentable ….

  • Dégoutée des ordures sur les routes d’IDF !
    Lamentable !
    Pouvoirs Publics : Réagissez fermement !

  • Alors à quand le nettoyage des abords de l’autoraoute A86 , surtout pont de Bezons

    Je suis de plus en plus consterné par le laxime des pouvoirs publics.

    A la france est une poubelle à ciel ouvert

  • C’est la pire des nuisances à ce jour, incivilité, bouteille, détritus en tout genre à quoi servent les caméras sur les routes!!!!!! Pauvre IDF, c’est une poubelle à ciel ouvert

  • IDF = poubelle.
    Madame la « nouvelle » présidente de Région en avait fait un thème majeur… On voit le résultat…
    Pour ce qui me concerne, dès que je peux éviter cette « Région »…

  • Quelle saleté ! Quelle absence de civisme. Il faudrait effectivement mettre des cameras. Que faire ?

  • Qq observations :

    * le jeté par la fenêtre est sport national depuis des décennies. Il se voit de plus en plus du fait de la diminution des budgets d’entretien / nettoyage.

    * l’IdF n’est pas plus sale que nos provinces : c’est juste plus concentré donc pas d’espace épargné.
    Car en province, faute de bouchons, moins facile de noter les ordures lorsque l’on fonce à 90 au milieu des champs.

    * Malgré les déchetteries, les décharges sauvages (parfois en lieu très dangereux -courbes d’autoroute-) se multiplient à nouveau : les municipalités rechignent à accueillir des résidus de non résidants ou d’entrepreneurs. Et puis en cas d’heures de fermeture, dans un monde où tout doit aller vite, le rejet sauvage est si pratique ….

    * A quand le retour de la consigne ?

    • Vous avez tout à fait raison. En plus, je viens de faire une recherche sur internet et le sujet n’a pas l’air de mobiliser. De fait, ces routes sont de véritables no-man-lands. Les municipalités ne travaillent que sur le territoire dont elles sont directement la responsabilité.

  • sIGNEZ MA Pétition

    https://www.change.org/p/gouvernement-vrai-service-de-nettoyage-route-ilf

  • Merci pour l’info de la pétition, je viens de la signer et de la partager sur Facebook. Cela ne peut plus continuer ainsi. Il faut que nos autoroutes franciliennes soient nettoyées régulièrement pour le bien de tous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *