Publicité
Publicité : Ordival 94
Polémique | Boissy-Saint-Léger | 14/10/2016
Réagir Par

Rébellion contre la menace de fermeture d’un bureau de Poste à Boissy-Saint-Léger

Rébellion contre la menace de fermeture d’un bureau de Poste à Boissy-Saint-Léger
Publicité

Boissy-Saint-Léger dispose actuellement de deux bureaux de La Poste, une agence place du Forum (au niveau du RER A et de Boissy 2), et une annexe dans la rue de Paris, en centre-ville. C’est cette dernière qui est promise à la fermeture.

« Pour l’instant, rien n’est définitif. Il n’y a pas encore eu de courrier officiel de La Poste, précise Régis Charbonnier, maire PS de la ville. Mais d’ores et déjà, elle n’est ouverte que quelques heures par semaine, et à partir de novembre, elle ne sera plus ouverte que le matin  de 9h à midi, du lundi au samedi. Depuis juin également, le bureau annexe ne fait plus de retrait d’espèces ni de transactions financières car il n’y a qu’une personne seule dans le bureau et cela pose des problèmes de sécurité. Nous savons tous que La Poste essaie de rationaliser sa présence que cela s’apparente à l’antichambre d’une décision de fermeture. Il nous appartient donc à nous, élus, de faire ce qu’il est possible de faire pour préserver un service postal de proximité« , développe l’élu.

Réunion publique

Le maire a décidé d’organiser une réunion publique sur le sujet jeudi 20 octobreà 19h30 dans la salle de l’ancien tribunal.

Le service serait repris par un commerçant ou la mairie

« Contrairement à Noiseau où la fermeture du bureau de Poste obligera les gens à aller à Ormesson, fermeture contre laquelle nous avons adopté un voeu au sein du territoire T11, la présence de La Poste est maintenue à Boissy, et nous allons prendre nos dispositions pour assurer la continuité du service en centre-ville en intégrant ce service à la mairie ou en nous appuyant sur un commerçant. Nous pourrons même proposer un meilleur service avec des horaires d’ouverture plus étendus », propose le maire.

Pétition, lettre à La Poste et voeu de l’opposition au Conseil municipal

Du côté des groupes d’opposition de gauche, la nouvelle passe mal. « La fermeture du bureau de la poste rue de Paris est bien envisagée par la direction de la poste. La raison invoquée est la sécurité. Le maire a fait la proposition du maintien d’un service minimum comme dans les commune rurales, soit par la reprise d’une partie de l’activité par la mairie ou en confiant à un commerçant d’assurer quelques services postaux. Face à l’insécurité, il vaut mieux envisager un renfort du dispositif de sécurité plutôt que d’envisager la fermeture du bureau de poste« , s’agace-t-on du côté du Rassemblement citoyen de Moncef Jendoubi, qui déposera une motion commune avec le nouveau groupe politique Boissy Avenir (issu d’anciens de la mjorité), lors du prochain Conseil municipal. En attendant, le président du groupe, Nicolas Georges, a concocté une vidéo avec André Yon du POID et Philippe Lefèvre du PCF pour demander à la direction régionale de maintenir le bureau. Une pétition a également été mise en ligne sur Change.org, qui compte à ce jour 240 signatures.

 

 

Abonnez-vous pour pouvoir télécharger l'article au format PDF
Merci de votre lecture !

Nous mettons la plupart de nos articles en ligne gratuitement afin quʼils puissent être lus par tous mais lʼinformation a un coût.

C’est pourquoi, au-delà d’un certain nombre d’articles consultés gratuitement sur une période, nous vous proposons de vous abonner.

Si cet article vous a intéressé, et si vous souhaitez quʼil y a en ait beaucoup dʼautres, vous pouvez aussi contribuer à notre développement et à notre indépendance, soit en vous abonnant, soit en faisant un don, même modeste et ponctuel.

3 commentaires pour Rébellion contre la menace de fermeture d’un bureau de Poste à Boissy-Saint-Léger
Ajouter une photo

N'envoyez que des photos que vous avez prises vous-même, ou libres de tout droit. Les photos sont publiées sous votre responsabilité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

A lire aussi